Rayé de la carte et ridiculisé par la SEC, le mal-aimé Ripple en appelle à la Maison-Blanche

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Dernier espoir pour XRP ? Ripple Labs a connu une véritable descente aux enfers depuis que la Securities and Exchange Commission (SEC) a qualifié son jeton XRP de valeur mobilière (securities). Afin de redresser une dernière fois la situation, la communauté regroupée autour du jeton interbancaire a lancé une pétition à l’adresse de la Maison-Blanche.

Une pétition pour XRP, lancée comme une bouteille à la mer

Après que la SEC, une des 2 principales autorités financières US, ait lancé sa plainte contre Ripple Labs et 2 de ses dirigeants (Christian Larsen et Bradley Garlinghouse), il n’a pas fallu longtemps pour que les défections se multiplient de façon catastrophique parmi les crypto-bourses.

Coinbase, Bitstamp, Crypto.com et même le fonds Grayscale ont au mieux mis en pause et, au pire, purement retiré le XRP de leurs services.

Depuis l’annonce de la SEC juste avant Noël, le cours du jeton interbancaire de Ripple s’est littéralement écroulé, faisant un nouveau plus bas à 0,17 dollar le 29 décembre, avant de se stabiliser ces derniers jours autour de 0,21 dollar.

Face à cette débandade, une pétition vient d’être lancée par les investisseurs du XRP, sur le site de la White House.

La clémence présidentielle sauvera-t-elle le XRP ?

Cette pétition demande au président des USA d’outrepasser le classement du XRP comme securities par la SEC et de considérer plutôt le jeton comme une monnaie :

« La Securities and Exchange Commission est chargée de protéger les investisseurs concernant les valeurs mobilières américaines. Elle a cependant intenté une action frivole en faisant valoir la cryptomonnaie XRP (…) comme une valeur mobilière. En raison de cette action, le marché de 40 milliards de dollars pour cette devise est en train de s'effondrer rapidement, les entreprises se battant pour rester en conformité. Des milliards de dollars sont brusquement effacés du marché (…). La plainte de la SEC est préjudiciable aux détenteurs du XRP et doit cesser immédiatement (…) »

La capitalisation totale du XRP a effectivement chuté si dramatiquement qu’elle est tombée à à peine plus de 10,5 milliards de dollars, ce qui pourrait reléguer le jeton de Ripple à la cinquième position du CoinMarketCap, derrière Litecoin (LTC).

Il n'est pas sûr que président des États-Unis traite le problème dans les semaines ou mois à venir, mais la communauté de Ripple devait essayer cet ultime recours. La bataille judiciaire contre la SEC s’annonce longue, coûteuse et incertaine. En attendant, les plateformes d’échange s'enfuient, les unes après les autres, du navire XRP en train de couler.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER