Cryptomonnaie : Celsius (CEL) en grande difficulté, les retraits impossibles suite à leur « mise en pause »

Celsius mis à l’arrêt – Décidément, la cryptosphère semble condamnée à souffrir depuis la dramatique chute de Terra (LUNA) et de l’UST. Ce lundi 13 juin 2022, c’est le service de lending (prêts) de Celsius Network qui annonce être en difficulté à cause des mauvaises conditions de marché. Au point de stopper tout retrait de Bitcoin (BTC) et autres cryptomonnaies depuis sa plateforme

Celsius bloque les retraits, les échanges et tout transfert

C’est un bien triste 4e anniversaire pour la société Celsius Network, lancée en juin 2018. Ce matin, peu après 4h (heure française), une bien mauvaise nouvelle est tombée sur le blog et les boîtes e-mail des utilisateurs du service de lending, spécialisée dans les prêts et emprunts en cryptomonnaies.

Face aux « conditions extrêmes du marché » des cryptos, Celsius explique être obligé de suspendre une grande partie de ses services, dont notamment les retraits. Une décision prise pour « stabiliser les liquidités » et « préserver les crypto-actifs » détenus par la plateforme pour ses clients, selon l’annonce.

« Celsius Network met en pause tous les retraits, les échanges (Swap), et les transferts entre comptes. Agir dans l’intérêt de notre communauté est notre priorité absolue. Nos opérations se poursuivent et nous continuerons à partager des informations avec la communauté. (…) »

Compte Twitter @CelsiusNetwork

Transferts non expliqués de Bitcoin et Ethereum vers FTX

Contrairement à la DeFi de la finance décentralisé, les prêts/emprunts et rémunérations des taux d’intérêts se font de manière centralisée sur Celsius Network. La société possède les clés privées qui permettent la gestion des bitcoins et autres cryptos de leurs utilisateurs.

Juste avant l’annonce de suspension des retraits, Celsius a par exemple transféré de très importantes sommes en bitcoins et ethers (ETH) vers la crypto-bourse FTX, sans explications. L’équivalent de 6 000 BTC (des Wrapped Bitcoin/WBTC pour être précis) et 20 000 ETH, soit respectivement 147 millions et 25 millions de dollars au moment d’écrire ces lignes.

« Celsius a retiré 50 000 Ether et 7 000 WBTC de sa position sur Aave. (…) 6 000 WBTC et 20 000 ethers (jusqu’à présent) ont été envoyés vers FTX… Après avoir reçu 169 millions d’USDC de FTX… »

Compte Twitter @MikeBurgersburg

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Proposition de rachat par son concurrent Nexo

À peine quelques heures après l’annonce de Celsius, un de ses principaux concurrents de lending centralisé, Nexo, lui a tout bonnement fait une proposition de rachat !

Nexo est ainsi prêt à reprendre « tout ou une partie » des actifs de Celsius, suite à son problème de liquidités :

« Après ce qui semble être [un aveu] d’insolvabilité de Celsius – et conscient des répercussions pour leurs investisseurs particuliers et la communauté crypto – Nexo a fait une offre formelle pour acquérir les actifs qualifiés de Celsius, après le gel de leur retrait.
Nexo est dans une position de liquidités et de fonds propres solides. (…)
Nous sommes fermement convaincus que cette acquisition (…) permettra de fournir des liquidités immédiates aux clients de Celsius. Nous attendons toujours des nouvelles de leur direction et nous vous tiendrons au courant. »

Compte Twitter @Nexo

Au moment de la rédaction, aucune nouvelle information n’est venue complétée la décision de Celsius. De même, aucune indication concernant une durée estimée de cette mise en pause forcée des retraits. Si l’on était malheureusement habitué aux failles dans les protocoles de DeFi, cette défaillance d’un opérateur centralisé de lending nous rappelle que, du côté CeFi (centralized finance) il existe toujours un risque de contrepartie.

En ce moment, ça tire à balles réelles sur certains exchanges et les régulateurs ne plaisantent plus. Raison de plus pour choisir une plateforme qui ne subit pas ce courroux, comme FTX. N’attendez-plus, inscrivez-vous sur cette plateforme de référence, et profitez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour