Celo (CELO) lance un stablecoin indexé au réal brésilien

Tokenisation de monnaie fiat – Les pays d’Amérique du Sud sont très intéressés par le fort potentiel des cryptomonnaies. Sans même parler du cas extrême du Salvador qui a adopté Bitcoin (BTC), de plus en plus de ces pays d’Amérique latine adopte des versions stablecoins de leur monnaie nationale, comme au Pérou. Aujourd’hui, c’est le Brésil qui voit un stablecoin de son réal, grâce au projet Celo (CELO).

Le réal brésilien transposé en stablecoin cREAL

Le projet de cryptomonnaie Celo a déjà su attirer à lui plusieurs partenariats prestigieux, tels que celui avec le grand groupe de crowdfunding Kickstarter. Cette fois, il s’agit carrément de ce qu’on pourrait appeler une alliance d’acteurs cryptos qui s’est noué autour de Celo, pour émettre et diffuser un stablecoin indexé sur le réal brésilien.

Comme le rapporte notamment The Block, les équipes de la blockchain open source Celo se sont associés à 3 crypto-bourses brésiliennes, à savoir : FlowBTC, NovaDAX et Ripio. Les wallets cryptos Bitfy et Coins prendront également en charge le stablecoin.

Ce dernier sera appelé Celo Real, abrégé en cREAL. Ce stablecoin sera algorithmique, c’est-à-dire qu’il maintiendra automatiquement son ancrage au cours du réal, mais qu’il n’aura pas de réserve de garantie dans la monnaie brésilienne.

>> Préparez le prochain bull run de Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX  (lien affilié) <<

Un Brésil qui se numérise de plus en plus

Comme le rappelle The Block, le pays de Jair Bolsonaro possède déjà une culture des transactions numériques, grâce à son système de paiement instantané appelé « Pix ». Et il y a justement de fortes chances qu’une interconnexion se fasse entre ce (déjà très populaire) Pix et l’écosystème de Celo.

« Celo est entièrement open source. Il y aura donc des projets qui établiront un pont entre Pix et les transactions Celo (…) Il y aura également des développeurs pour construire des applications de prêt et d’emprunt. Ainsi, je pense que c’est vraiment vraiment très positif. »

Markus Franke, associé au sein de CLabs

Les équipes de CLabs, qui sont les principaux développeurs de Celo, précisent également que ce stablecoin du réal va permettre de faciliter l’accès à la finance décentralisée (DeFi) aux Brésiliens. Mais ce sera aussi un plus dans la vie économique au quotidien des consommateurs.

« Nous voyons maintenant de vrais utilisateurs finaux entrer dans l’équation, qui utilisent la cryptomonnaie, non seulement pour le trading, mais aussi pour les transactions, l’épargne, le prêt et l’emprunt, et aussi pour les paiements et les transferts de fonds. (…) [Là où le cREAL] va faire la différence, c’est parce que les gens doivent en général payer leurs commerçants en monnaie locale. (…) »

Markus Franke

Outre ce nouveau stablecoin de Celo ancré sur sa monnaie nationale, le Brésil est aussi bien avancé dans son adoption de Bitcoin. Par exemple, dans la grande ville de Rio de Janeiro, le maire a annoncé qu’il souhaitait allouer 1 % de la trésorerie municipale dans l’achat de BTC.

C’est désormais toute l’économie dite « traditionnelle » qui se met en ordre de bataille pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour