Celo va permettre la décentralisation du crowdfunding de Kickstarter

Micro-financement sans intermédiaire ? – Le projet Celo (CELO) a su nouer de nombreux partenariats ces derniers mois, notamment pour rendre la finance décentralisée (DeFi) accessible au plus grand nombre. Aujourd’hui, c’est avec la société de crowdfunding Kickstarter que Celo va travailler main dans la main, pour apporter toujours plus de décentralisation.

Kickstarter et Celo s’associe pour un monde moins cenralisé

On ne présente plus la plateforme de crowdfunding Kickstarter, qui permet à des porteurs de projets d’être financés par une multitude de petites contributions financières de la part de particuliers.

Dans un communiqué co-rédigé par Perry Chen, fondateur et président de Kickstarter, et Aziz Hasan, actuel CEO de l’entreprise, on apprend que la plateforme de financement participatif souhaite décentraliser son modèle économique avec l’aide du réseau blockchain Celo.

« (…) nous annonçons aujourd’hui notre engagement en faveur d’un avenir plus ouvert, plus collaboratif et plus décentralisé. Dans un premier temps, nous soutenons le développement d’un protocole open source qui créera essentiellement une version décentralisée de la fonctionnalité de base de Kickstarter. Cette version vivra sur une blockchain publique et sera disponible (…) Dans les semaines à venir, un white paper (livre blanc) sera publié pour présenter la technologie et les plans du protocole. »

>> Achetez vos bitcoins sur ZENGO, et profitez de 25 $ des cashback en bitcoin, pour 250 $ d’achat en cryptos. Téléchargez l’application et renseignez le code ZENGOJDC à l’inscription <<

Une DAO pour décentraliser Kickstarter ?

Même si le terme de DAO (Decentralized Autonomous Organization) n’est pas clairement utilisé par les dirigeants de Kickstarter, il s’agirait bien là de créer une plateforme de crowdfunding où les initiateurs de projets pourraient créer leur besoin de financement et recevoir des contributions directement, sans intermédiaires entre financeurs et financés.

« Dans cet esprit de décentralisation, nous créons une organisation indépendante qui donnera le coup d’envoi du développement du protocole. Kickstarter fournira à cette nouvelle organisation indépendante un certain financement [de démarrage], nommera un conseil d’administration initial, et s’engagera à être l’un des premiers clients du protocole, ce qui signifie que Kickstarter.com sera construit sur le protocole. En tant qu’utilisateur, l’expérience Kickstarter que vous connaissez restera la même. Vous ne « verrez » pas le protocole, mais vous bénéficierez de ses améliorations. »

Ce protocole open source de crowdfunding sera donc ouvert à tous, et Kickstarter en sera simplement l’initiateur dans un premier temps, puis une composante ensuite.

Le réseau blockchain de Celo a été choisi par Kickstrater pour supporter cette infrastructure car elle fait partie des projets en consensus par Preuve d’enjeu (PoS). Sa consommation énergétique, et donc ses émissions carbone, sont ainsi très faibles : de l’ordre de 7 millions de transactions par tonne de CO2 émise

Avec le domaine des finances participatifs, c’est donc encore un nouveau cas d’utilisation que les cryptomonnaies et leur technologie des registres distribués (DLT) permettent de décentraliser. De son côté, depuis mai 2021 et son hard fork Donut, Celo a ajouté encore plus d’interopérabilité entre les blockchains.

Exceptionnel : 25$ de cashback en bitcoins sans effort ça vous dit ? En téléchargeant l’application ZENGO et en renseignant le code ZENGOJDC au moment de votre inscription, vous bénéficierez de cette offre unique en contrepartie d’un achat de 250$ en cryptos, soit 10% de bonus en quelques clics (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour