“Bitcoin nous protégera de l’euro” : cette société cotée mise sur le BTC, une première en Europe

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Des BTC plutôt que des euros – Il n’y a pas que des entreprises américaines qui se mettent au Bitcoin (BTC) pour se protéger contre la dévaluation du dollar. En Europe aussi, les lignes commencent à bouger. L’entreprise allemande SynBiotic s’est ainsi lancée dans la course à la précieuse cryptomonnaie, non sans égratigner au passage la monnaie fiduciaire qu’est l’euro.

Une première pour une entreprise cotée en Allemagne

La société SynBiotic SE regroupe plusieurs entités spécialisées dans le secteur du cannabis. Elle est cotée sur la plateforme d’échange XETRA fondée par la Bourse de Francfort, qui sert notamment au calcul de l’indice boursier allemand du DAX 30

Dans un communiqué paru cette semaine, SynBiotic explique craindre « une dévaluation massive » des monnaies fiduciaires, à cause des impressions monétaires « excessives » dans la zone euro et aux États-Unis.

C’est pour cela que le groupe annonce avoir déjà commencé à transférer une partie de ses liquidités disponibles (en euros) vers des bitcoins. La somme exacte de cette conversion n'a toutefois pas été communiquée pour le moment.

Une transition naturelle, pour une industrie déjà crypto-compatible

Lars Müller, le PDG de SynBiotic, explique que le secteur du cannabis a déjà eu « des expériences très positives »avec les bitcoins comme « moyen de paiement simple et numérique ». Le dirigeant précise d’ailleurs que plusieurs filiales de son groupe acceptent déjà les paiements en BTC, en plus des paiements en euros.

Leur préférence pour cette monnaie solide et non inflationniste qu’est Bitcoin leur semble ainsi tout à fait naturelle, pour se protéger de la perte de valeur de l’euro dans le temps.

« Le bitcoin est l'antithèse exacte des monnaies traditionnelles : son offre est limitée à 21 millions d'unités. Cette limite est fixe et inviolable (…) C'est pourquoi nous avons davantage confiance à long terme dans le Bitcoin, que dans des euros ou des dollars avec leur institution centrale, influencée par les hommes politiques, qui peut augmenter la masse monétaire de façon incommensurable. »

Lars Müller, PDG de SynBiotic

La dévaluation de l'euro et du dollar semble vraiment être le déclencheur principal de leur décision d'investissement bitcoinesque. Étant la première entreprise cotée à le faire en Allemagne (et en Europe ?), SynBiotic s’offre aussi un joli coup de pub qui, comme pour MicroStrategy ou Tesla, pourrait mettre un joli coup de projecteur momentané sur la société. Coup double gagnant ?

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER