Bitcoin et Ethereum : deux banques en Argentine se lancent dans la cryptomonnaie

Les 60 % décisifs – L’application de paiement Bitcoin (BTC) Strike est partie à la conquête du marché argentin au mois de janvier 2022. L’adoption des cryptomonnaies dans le pays serait favorisée par une inflation record. Deux banques locales veulent saisir cette opportunité, en proposant des cryptomonnaies à leurs clients.

Bitcoin et Ether dans deux banques en Argentine

Les chiffres issus d’une enquête sur l’adoption des cryptomonnaies auraient suffi à motiver au moins l’un de ces deux acteurs de la finance traditionnelle en Argentine, à embrasser les cryptomonnaies.

Les deux plus grandes banques privées d’Argentine, Banco Galicia et Brubank, permettent en effet à leurs clients d’acheter des cryptomonnaies, depuis le 2 mai 2022.

Ignacio Carballo, qui est affilié à la société d’études de marché Americas Market Intelligence, a partagé dans un tweet du 2 mai 2022, des captures d’écran de l’interface en ligne de Banco Galicia.

Ces captures confirment que les clients de la banque peuvent effectivement y acheter du Bitcoin (BTC), de l’Ether (ETH), de l’USD coin (USD), et du ripple (XRP).

L'achat de cryptomonnaies proposé par cette banque en Argentine.
Publication d’Ignacio E. Carballo – Source : Twitter

Banco Galicia a annoncé que la banque offrait « un service nouveau et innovant pour ses clients ». Elle leur propose non seulement l’achat, mais également, « la vente et la garde de cryptomonnaies dans un lieu simple, sécurisé et unique ».

La banque aurait plongé dans les cryptomonnaies pour répondre à une forte demande de leurs clients dans le domaine : une enquête avait révélé que 60 % des répondants souhaitent accéder facilement aux cryptomonnaies via leurs banques.

>> Bitcoin et ethers sont disponibles aussi sur FTX ! Embarquez sur la plateforme de référence (lien affilié) <<

Les cryptomonnaies en Argentine : un marché en pleine croissance ?

L’une des principales raisons évoquées pour expliquer l’adoption croissante des cryptomonnaies en Argentine, est le taux d’inflation du pays. Ce dernier est l’un des plus élevés au monde. Il serait actuellement supérieur à 50 % en glissement annuel, selon la banque centrale argentine.

La validité de cette hypothèse qui met en relation « adoption des cryptomonnaies et inflation des monnaies fiduciaires », doit cependant être nuancée par au moins deux points essentiels :

  • Bitcoin qui est une monnaie déflationniste, est souvent considérée comme une couverture contre l’inflation. Toutes les cryptomonnaies, et notamment celles dont l’offre est illimitée ou qui ne disposent pas d’un mécanisme augmentant sa rareté au fil du temps, ne peuvent prétendre à ce statut.
  • Bien qu’il semble exister un consensus sur le fait que bitcoin – ou une autre cryptomonnaie avec une offre déflationniste –  puisse être – logiquement – une protection contre l’inflation, une telle affirmation reste en réalité pour le moment une hypothèse. La démonstration de sa validité ou non, sur la base de données empiriques, se fera probablement progressivement au fil du temps

Ces deux banques privées ont ainsi décidé d’emprunter leur virage crypto. La finance traditionnelle et plus généralement le secteur privé ne sont d’ailleurs pas les seuls à avoir – ou vouloir – sauté le pas. Le maire de la capitale argentine a en effet annoncé le 25 avril 2022 que la ville acceptera bientôt les paiements de leurs impôts en cryptomonnaies.

C’est désormais toute l’économie dite « traditionnelle » qui se met en ordre de bataille pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour