Bitcoin et les cryptomonnaies ne sont pas des moyens de paiements d’après MasterCard

Casting – Le directeur financier de MasterCard parle de café, de cryptomonnaies, de stablecoins, et de monnaie numérique de banque centrale (MNBC), pour décrire le rôle adéquat que pourrait assurer chaque monnaie électronique.

Les projets Web3 de MasterCard

Les frontières semblent plutôt bien tracées. MasterCard avait annoncé ses projets de développement de produits liés aux cryptomonnaies, dans trois domaines : les cryptomonnaies, les stablecoins, et les monnaies numériques des banques centrales.

Le directeur financier de l’entreprise, Sachin Mehra, s’est exprimé récemment lors d’une interview accordée à Bloomberg. Il a alors expliqué le rôle de l’entreprise dans les cryptomonnaies, et sur sa vision quant à la fonction de chacun de ces monnaies numériques, au sens large du terme.

>> Pas besoin de carte pour avoir des cryptos ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial). <<

Une classe d’actif et non un moyen de paiement

MasterCard joue aujourd’hui « le rôle de rampe d’accès » et « de rampe de sortie » pour les cryptomonnaies. Il permet à leurs clients d’en acheter facilement, et de s’en servir auprès du réseau mondial du géant des paiements.

Malgré ces efforts de l’entreprise en faveur du secteur, Sachin Mehra estime que les cryptomonnaies sont une classe d’actifs, et ne seraient pas adaptées pour le moment aux paiements des achats au quotidien, compte tenu de leur volatilité.

Les stablecoins et les MNBC pour les emplettes

Le goût d’un café réglé en Bitcoin (BTC) changerait quotidiennement, tout comme le prix de la cryptomonnaie. Les consommateurs peuvent difficilement concevoir « que votre café Starbucks vous coûte aujourd’hui 3 dollars, demain il vous coûtera 9 dollars, et le jour suivant il vous coûtera 1 dollar ».

Si les cryptomonnaies ne peuvent donc être considérées comme des moyens de paiement, les stablecoins et les monnaies numériques des banques centrales pourraient quant à eux, endosser ce rôle, selon Sachin Mehra.

La volatilité d’une cryptomonnaie est souvent évoquée pour chanter le même refrain : Bitcoin est un actif et non une monnaie. Le choix de certaines grandes entreprises tendent toutefois à invalider ce présupposé, pris peut-être à tort par certains, pour acquis.

Vous cherchez un exchange solide ? Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur PrimeXBT. La plateforme pour trader les cryptos, mais aussi les matières premières et les devises (lien commercial). 

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour