Comme Ethereum, mais en différent : pourquoi la Binance Smart Chain veut copier l’EIP-1559

Binance copie sur son voisin – Le 5 août 2021, la mise à jour London du réseau Ethereum (ETH) a vu la mise en place de l’EIP-1559 qui, en résumé, détruit une proportion d’ether sur chacun des frais des transactions effectués sur la blockchain. Réduire ainsi drastiquement l’inflation sur Ethereum a pour certains contribué à pousser le prix de l’ether à la hausse, ce qui a donné des idées à Binance et à sa blockchain maison.

Ethereum mène l’innovation, Binance la surfe ?

Depuis que l’EIP-1559 a été implémentée sur le réseau Ethereum en août dernier, des centaines de milliers d’ethers ont été « brûlés » (burn), autrement dit détruits.

Étant donné que, contrairement à Bitcoin (BTC), le réseau ETH ne possède pas une offre maximale limitée, le but de la manœuvre était bien sûr ici de diminuer fortement cette inflation, voire potentiellement de rendre le système déflationniste, lorsque les frais de transactions détruits sont supérieurs aux nouveaux ethers minés.

Un changement de fonctionnement qui semble fortement inspiré la plateforme Binance pour son propre réseau blockchain. En effet, dans une récente publication, la crypto-bourse a annoncé qu’elle souhaiterait implémenter une amélioration très similaire, appelée « BEP-95 » à sa Binance Smart Chain (BSC).

L’amélioration BEP-95 de Binance copie l'EIP-1559 d’Ethereum
L’amélioration BEP-95 de Binance copie l’EIP-1559 d’Ethereum – Source : binance.org

>> Jusqu’à 100 euros offerts en cryptomonnaies pour bien préparer le prochain bull run, ça vous tente ? <<

Une copie de Binance encore mieux que l’original ?

Comme celle d’Ethereum, cette amélioration propose un mécanisme de destruction de tokens BNB, qui seront prélevés sur les frais de gas (les frais de transaction). Mais quelques particularités propres sont tout de même au rendez-vous (histoire d’éviter le plagiat ?).

D’une part, chaque bloc brûlera un ratio fixe de BNB sur les frais de gas, mais ce ratio de destruction (burn ratio) sera ajustable par la gouvernance de la Binance Smart Chain. Les équipes de développement de la blockchain de Binance propose ainsi un ratio de destruction initial de 10 % des BNB issus des frais de transaction.

Binance Smart Chain copier EIP 1559 burn Ethereum annonce BEP 95

Autre point très important : le nombre de BNB existants est limité et défini, contrairement aux ETH. Initialement de 200 millions d’unités, l’offre en circulation des Binance Coins est déjà réduite chaque trimestre.

En effet, la plateforme de Changpeng Zhao détruit déjà des BNB lors d’évènements de burn, en fonction de son chiffre d’affaires. Le 17ème et dernier en date a ainsi vu plus de 1,3 million de BNB être brûlés, soit plus de 630 millions de dollars au moment du burn.

Ces destructions trimestrielles doivent cependant s’arrêter dès qu’il n’y aura plus que 100 millions de BNB en circulation, ce qui ne serait pas le cas des BNB brûlés par la BEP-95, dont la destruction continuerait si l’amélioration était votée :

« La destruction proposée par la BEP-95 dépend uniquement de l’activité du réseau BSC et continuera à fonctionner (et de diminuer l’offre de BNB), même après que les évènements [trimestriels] de burn de BNB par Binance.com auront atteint l’objectif de 100 millions de BNB en circulation »

Le but, clairement avoué par Binance, est « d’améliorer la valeur intrinsèque des BNB » en les rendant déflationnistes de façon pérenne, si la BEP-95 est votée. Si les équipes de la plateforme d’échange Binance ont plus tendance à suivre l’innovation (d’Ethereum) que de la mener, elles semblent par contre assez bien savoir comment l’optimiser au plus profitable.

Dans 2 jours ? dans 2 semaines ? dans 2 mois ? personne ne sait quand le bull run crypto reprendra. Ce qui est certain, c’est qu’il ne sera plus temps d’avoir des regrets. Préparez au mieux cette prochaine phase de croissance en profitant dès aujourd’hui d’une offre exceptionnelle : jusqu’à 100€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme Swissborg (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€)

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour