Congrès US : la FED incitée à développer un “dollar numérique” ?

Trading du CoinTrading du Coin

Il semblerait que même les États-Unis puissent bientôt devoir discuter d’une éventuelle “cryptomonnaie” d’État(s). Deux membres du Congrès américain ont en effet lancé le débat et demandé à la FED de ne pas rester spectateur au risque de voir le pays être dépassé par d’autres dans ce domaine. Ils demandent même le lancement d’une réflexion officielle sur la problématique d’une monnaie numérique made in USA.

A quand un e-dollar ?

Manifestement, certains législateurs américains ne voient pas d’un bon oeil le fait qu’un pays comme la Chine développe sa propre “cryptomonnaie” de banque centrale. Sans se limiter à ce seul adversaire, il faut bien reconnaître que la situation est un tantinet agitée dernièrement pour le statut de monnaie de réserve accordé au dollar : les voix s’élevant pour appeler à des initiatives européennes afin de contrer tout aussi bien Libra que l’hégémonie américaine se font plus nombreuses, à l’image des prises de position de l’Angleterre et de la France récemment.

Dans une lettre transpartisane adressée ce 30 septembre à la Réserve fédérale (FED) et à son président Jérôme Powell, les membres du congrès Bill Foster (élu Démocrate de l’Illinois) et French Hill (élu Républicain de l’Arkansas) s’inquiètent de la pérennité de la suprématie du dollar US :

« Nous craignons que la prédominance du dollar américain ne soit compromise à long terme par l’adoption généralisée des devises numériques. À l’échelle internationale, la Banque des Règlements Internationaux (BRI) a mené une étude qui a révélé que plus de 40 pays à travers le monde ont actuellement développé ou envisagent de développer une monnaie numérique ».

Les deux élus ajoutent que les États-Unis ont pourtant les armes pour répondre, notamment :

« [Les Etats-Unis d’Amérique ont] la capacité et le rôle naturel de développer une monnaie numérique nationale. (…) il pourrait devenir de plus en plus impératif que la Réserve fédérale se lance dans le projet de développer une monnaie numérique liée au dollar américain ».

 

Craintes et questionnements

Facebook et son stablecoin Libra inquiètent également les deux hommes politiques américains. Ils considèrent que les USA ne devraient pas se reposer sur les entreprises privées pour développer les monnaies numériques, car cela pourrait « [affaiblir] des aspects importants de la gouvernance financière [en les plaçant] en dehors de la juridiction américaine ».

Les deux représentants ont également adressé une série de questions à la FED, afin d’obtenir des éclaircissements sur sa position vis-à-vis de ce dollar numérique, dont notamment :

  • La Fed envisage-t-elle actuellement de développer une monnaie numérique ?
  • Existe-t-il des plans d’urgence en cas d’adoption massive de monnaies numériques, qu’elles soient privées [Libra] ou d’États [CBDC chinoise] ?
  • Quelles problématiques juridiques, réglementaires ou de sécurité nationale pourraient empêcher de développer une monnaie numérique ?

En tout cas, on voit là que le concept d’évolution de la monnaie vers des formes numériques est en train d’occuper les esprits de certains des décideurs étasuniens. La course aux devises numériques ne fait que commencer, tandis que certains s’entraînent depuis longtemps mais que d’autres semblent à peine s’éveiller.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar