Posséder un NFT musical ? Snoop Dogg crée une mixtape sur la plateforme Opensea

The next episode ! – On n’arrête plus Snoop Dogg ! Après le lancement de sa collection NFT, The Doggies, sur The Sandbox il y a quelques jours, le célèbre rappeur californien revient à la charge. Après avoir acquis Death Row, le label de Los Angeles qui a lancé sa carrière et mis le hip-hop de la côte ouest sur la carte mondiale, en fait le premier label NFT. En effet, il vient de sortir sa toute dernière mixtape, « Dogg on it » sur la marketplace OpenSea.

Dogg on it : Snoop Dogg et sa nouvelle mixtape sur OpenSea

Encore une excellente nouvelle pour tous les fans de NFT et du Doggfather ! Début février 2022, Snoop a acheté le label Death Row Records, pour un montant non divulgué. Le label, co-fondé en 1991 par le producteur Andre « Dr. Dre » Young et « Suge » Knight ont aidé Snoop à devenir une star grand public. Effectivement, le MC a été révélé dans les années 1990 grâce à « Doggystyle », son premier album solo et des albums comme « The Chronic » de Dr Dre. Snoop Dogg a qualifié l’acquisition de Death Row de « moment extrêmement significatif pour (lui) ».

Le jour de l’annonce du rachat de Death Row, Snoop a sorti son nouvel album « BODR (Bacc on Death Row) » sous la forme d’une « box » NFT. Seules 25 000 box étaient disponibles sur la plateforme blockchain de Gala Games, au prix de 5 000 $ chacune. Chaque box comprenait l’un des 17 NFT consacrés à chaque piste de l’album. Les fans qui ont collecté les 17 NFT seraient éligibles à des récompenses. En effet, ces derniers auront l’opportunité de participer à une fête au manoir de Snoop à Los Angeles.

>> Si vous avez raté la box de Snoop Dogg, il reste le fonds IML de Invictus Capital (lien affilié). <<

Après le lancement de The Doggies sur The Sandbox il y a quelques jours, Snoop Dogg et Death Row sortent la mixtape, "Dogg on it" sur OpenSea.
En termes de NFT, Snoop Dogg est ce que l’on appelle une baleine.

Le 1er mars 2022, le rappeur de Long Beach a sorti sa toute dernière mixtape, « Dogg on it », sur la plateforme OpenSea et annonce une petite révolution pour l’industrie du disque. La mixtape est composée d’un titre, « High », décliné en 4 variantes. Les collectionneurs de tokens non-fongibles ont donc le choix. Il est effectivement possible d’acheter le morceau complet, la version a cappella, la version instrumentale ou l’instrumentale avec les refrains. Selon la version, le prix plancher varie entre 0.145 et 1 ETH.

L’artiste a révélé sur son compte Twitter que l’achat d’un de ces titres sous forme de NFT permettait de bénéficier de la possession des droits.

« Vous achetez le NFT. Vous en possédez les droits. Tu as acheté le beat de Snoop Dogg ? Fais ton morceau avec. »

Déclaration de Snoop Dogg sur son compte Twitter

Death Row sur le point de révolutionner l’industrie du disque ?

Ces derniers temps, les labels et les musiciens ont afflué vers les NFT, des actifs numériques vérifiés par la blockchain. Ces tokens non-fongibles donnent à leurs propriétaires une preuve d’authenticité et de propriété. Certains observateurs de l’industrie pensent que les objets de collection cryptographiques pourraient devenir une importante source de revenus pour les musiciens. Surtout en cette période où les tournées sont toujours entravées par la pandémie et où l’industrie de la musique doit s’adapter à l’économie du streaming.

Le 23 février 2022, Warner Music Group a annoncé un partenariat avec Splinterlands, un développeur de jeux blockchain. Il s’agit d’un véritable débouché pour les projets NFT des maisons de disques et les artistes de WMG. En effet, les NFT représentent de nouvelles opportunités dans cet espace et placent les artistes des labels au premier plan.

Les NFT musicaux, véritable révolution dans l'industrie du disque
Les NFT musicaux, véritable révolution dans l’industrie du disque

Même dans cette industrie remplie de crypto-convertis, Snoop Doggy Dogg est devenu l’un des plus grands passionnés de Web3. Effectivement, il aurait amassé 17 millions de dollars en tokens non-fongibles. Par ailleurs, lors du rachat de Death Row, le Doggfather a annoncé que la maison de disque serait « un label NFT ».

Dans cet écosystème, chaque fan qui achète la musique en NFT devient propriétaire de l’œuvre de son musicien préféré. Les collectionneurs sont alors en mesure de stocker les NFT musicaux dans leurs portefeuilles cryptographiques. De ce fait, ils peuvent aussi revendre le NFT à un acheteur plus offrant par la suite.

Bien qu’il soit le propriétaire d’un NFT unique et qu’il puisse le vendre, le musicien qui a créé le NFT peut également gagner de l’argent grâce à la revente de son travail. Il s’agit de l’un des moyens les plus efficaces des NFT musicaux pour rémunérer les musiciens. Snoop Dogg l’a bien compris, la musique est l’avenir du secteur NFT, et vice versa !

S’inspirer des plus grands est-il dans vos habitudes ? Si tel est le cas, l’exemple de Snoop Dogg et sa constante recherche d’innovation devrait vous interpeller. Pour ce faire, rien de plus simple, Invictus Capital met à votre dispositionle fonds C10 Hedged, vous permettant une exposition aux 10 cryptomonnaies les plus capitalisées du secteur (lien affilié).

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour