NFT Animoon : des influenceurs mêlés à des arnaques – La justice française saisie

La fiabilité des influenceurs remise en question. Le 23 janvier, le collectif AVI a déposé deux plaintes auprès du parquet de Paris. Le Collectif d’Aide aux Victimes d’Influenceurs (AVI) a saisi la justice au nom de plus de 80 plaignants dans deux affaires dont les médias parlent depuis plusieurs mois maintenant. NFT, copy-trading, réseaux sociaux et influenceurs sont au cœur d’un double dossier qui devrait faire date et dont les victimes attendent beaucoup. Voici les faits.

Une plainte contre X déposée dans l’affaire des NFT Animoon …

Le collectif AVI est une association formée en 2022 qui a pour mission de venir en aide aux victimes d’influenceurs. Épaulée par le cabinet d’avocats Ziegler & Associés, spécialisé en droit bancaire, de l’informatique et du numérique, l’association regroupe 80 plaignants. Ils viennent donc de déposer deux plaintes devant la justice pour escroquerie en bande organisée et abus de confiance.

La première plainte contre X concerne la plateforme de NFT Animoon. Selon le collectif, ce projet a réussi à rassembler près de 5 000 personnes et a collecté 6,3 millions de dollars. Mais cinq mois après la fin de la vente de ces NFT, aucun investisseur n’a touché ce qui était promis. Ni les 2 500 dollars mensuels à vie, ni les vêtements de luxe ou les voyages au Japon, ni les cartes Pokémon. Mais, il s’avère qu’Animoon a été à de nombreuses reprises conseillé par des influenceurs bien connus. Certains parmi eux sont également mis en cause dans un second dossier.

Un collectif de victimes d'influenceurs vient de déposer deux plaintes dans le cadre de l'affaire Animoon et de celle dit du "Blatagang". 5000 victimes sont concernées pour un montant d'environ 6,3 millions. La justice ouvrira-t-elle une enquête ? Les victimes le souhaitent ardemment.
Le collectif AVI annonce sa conférence de presse et porte plainte – Source : Twitter

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger a la solution (lien commercial) <<

… et une autre concernant l’affaire des influenceurs « Blatagang »

La justice va également se pencher sur une affaire liée aux mêmes protagonistes. Il s’agit de Marc Singainy Tevanin et Nadira Brik Chaouche, un couple issu de la télé-réalité. Celui-ci rassemble plus de 7 millions d’abonnés sur Instagram. Ces deux personnes, plus connues sous les noms de Marc et Nadé Blata, auraient donc conseillé activement à leurs followers d’investir chez Animoon. En outre, ils sont impliqués dans un dossier de copy-trading.

Sur un groupe Telegram appelé « Blatagang », Marc Blata aurait incité son public à investir dans une application de trading qui copiait les mouvements de traders avertis. Les clients potentiels déposaient de l’argent sur une plateforme partenaire qui misait les fonds sur le marché des produits dérivés du FOREX (le marché des changes). À ce jour, l’autorité des marchés financiers estime que ces produits ont enregistré entre 70 et 80 % de pertes.

Vous trouverez tous les détails de cette affaire dans les grands médias nationaux qui relaient aujourd’hui même plusieurs témoignages de victimes. Le collectif AVI se réjouit de pouvoir mettre ce qu’il appelle des « influ-voleurs » face à leurs responsabilités judiciaires et espère que la justice ouvrira une enquête. Bien entendu, toutes les personnes citées dans ce dossier sont présumées innocentes en attendant une décision judiciaire.

Ne vous laissez pas influencer ! Les catastrophes et les hacks, ça n’arrive pas qu’aux autres ! Il vaut mieux ne jamais confier la sécurité de vos cryptomonnaies à un tiers. Pour dormir l’esprit tranquille, équipez-vous d’un wallet hardware sécurisé Ledger, il y en a pour toutes les bourses. Votre sécurité n’a pas de prix (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour