NFT : le créateur des Bored Apes mis sous enquête du gendarme financier US (SEC)

Singes blasés en difficulté – Sale temps pour les tokens non fongibles (NFT). Déjà que les volumes de transactions sont en chute libre pour ces jetons numériques uniques, mais d’autres ennuis se profilent peut-être à l’horizon. Ces tracasseries prennent la forme de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, qui annonce enquêter sur les créateurs des NFT de la collection Bored Ape Yacht Club (BAYC).

Derrière les BAYC, ce sont tous les NFT qui sont menacés par la SEC

C’est une bien inquiétante nouvelle qui est tombée ce 11 octobre 2022. En effet, comme le rapporte Bloomberg, la Securities and Exchange Commission mènerait une enquête sur la société Yuga Labs.

Cette dernière est à l’origine des tokens non fongibles Bored Ape Yacht Club, lancés en avril 2021. La SEC se demande, une fois de plus, si cette vente de NFT ne serait pas une émission illégale de valeurs mobilières (securities). L’émission des tokens ApeCoin (APE) serait également sous l’œil examinateur du gendarme financier US.

La SEC n’a toujours pas réussi à prouver que le XRP de Ripple est classable comme securities, après bientôt 2 ans de combat judiciaire. Mais cela n’empêche manifestement pas l’institution de s’attaquer, potentiellement, à tout le secteur des NFT. En effet, l’émission des BAYC n’avait rien de spécial par rapport à beaucoup d’autres. Ils sont juste rapidement devenus une des plus célèbres séries de ce type particulier de tokens, rendus uniques par l’immutabilité des blockchains.

>> Envie de mettre vos cryptos en sécurité ? Commandez une clé Ledger. Frais de port offerts (lien commercial) <<

Yuga Labs se veut constructif, et cherche une collaboration intelligente

Pour l’instant, heureusement, rien n’indique que cette enquête sera suivie d’une poursuite judiciaire. De son côté, Yuga Labs répond avec beaucoup de sagesse à la nouvelle, en expliquant que la société est prête à collaborer en bonne intelligence avec la Commission américaine des valeurs mobilières.

« Il est bien connu que les décideurs et les régulateurs cherchent à en savoir plus sur ce monde nouveau qu’est le Web3. Nous espérons nous associer au reste de l’industrie et aux régulateurs pour définir et façonner cet écosystème en plein essor. En tant que leader dans l’espace, Yuga s’engage à coopérer pleinement avec toute enquête en cours. »

Déclaration d’un porte-parole de Yuga Labs

Malgré les multiples obstacles sur leur chemin, les tokens non fongibles continuent leur aventure haletante. Et leur valeur, bien qu’en baisse (comme l’ensemble du marché crypto), n’est en aucun cas devenue négligeable. Les liquidateurs du fonds Three Arrows Capital (3AC) l’ont bien compris. Ils vont mettre aux enchères la collection de NFT détenue par une de ses filiales.

La SEC cherche des noises aux Bored Apes ! Que cela ne vous empêche pas d’accumuler et surtout de sécuriser vos actifs. Pour ce faire, investissez dans une clé Ledger, leader mondial des wallets personnels. Pour préserver votre pouvoir d’achat, les frais de port, c’est cadeau (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour