Blur, la plateforme NFT victime d’un bug ?

Hack, bug, embrouilles sur la plateforme Blur ? – Le nouveau challenger d’OpenSea porte un nom, Blur. Celle-ci grignote peu à peu du terrain à grands renforts d’airdrops. Et la plateforme NFT n’hésite pas à soutenir ses fervents utilisateurs même quand l’origine de l’erreur est litigieuse. Tous les détails.

Une maladresse ? Blur rembourse vos pertes

Relayée sur Twitter, de mauvaises manipulations d’un utilisateur sur la plateforme NFT Blur lui aurait fait perdre 70 ETH, soit environ 86 600 $ au cours actuel. Une somme, vous me direz. Néanmoins, Blur n’est pas totalement en cause et il s’agit là plutôt d’une maladresse comme il en arrive souvent. En se trompant dans la virgule, l’investisseur a proposé un montant exorbitant de 140 ETH pour l’achat d’un NFT Art Gobblers. Or le prix plancher (floor price) de la collection se situe plutôt aux alentours de 3-4 ETH.

L'utilisateur a acheté bien trop cher un NFT de la collection Art Gobblers à cause d'une mauvaise manipulation sur la plateforme Blur.
La collection NFT Art Gobblers sur la plateforme Blur

En effet, lorsque l’on effectue une proposition d’achat (bid) et non un achat direct (buy), il est sous-entendu que le prix indiqué soit en dessous du prix plancher de la collection. Sinon ce n’est pas intéressant pour l’acquéreur, autant acheter directement le NFT. C’est ce que reproche l’utilisateur floué en spécifiant que la plateforme aurait dû automatiquement intégrer un zéro ou une virgule lors de la saisie du prix. Par ailleurs, il n’y avait pas non plus de sécurité empêchant les propositions de prix largement supérieures au prix plancher de la collection. L’utilisateur aurait bien sûr dû être plus prudent lors de ses manipulations et l’affaire pourrait en rester là. Chacun, après tout, est tenu responsable de ses actes. Le monde crypto n’est pas connu pour les qualités de son service après-vente. Toutefois, l’équipe de Blur en a décidé autrement.

« Au départ, nous avions considéré cette manipulation comme une erreur de la part de l’utilisateur étant donné qu’il n’y avait fondamentalement pas de bug sur notre plateforme. Néanmoins, après une enquête plus profonde, nous comprenons pourquoi cela peut être considéré comme un bug du point de vue de l’utilisateur. Par conséquent, nous allons rembourser à hauteur de 50% les traders ayant été victimes de ce type d’erreur. »

L'équipe de Blur décident de rembourser à hauteur de 50% les utilisateurs victimes de mauvaises manipulations dans leurs achats de NFT.
La plateforme NFT Blur décide de rembourser partiellement les utilisateurs

>> Des cryptos pour vos premiers NFT, c’est sur eToro (lien commercial)<<

Les aléas des prémices des plateformes NFT ?

L’équipe de Blur a d’ailleurs précisé son propos comme suit :

« Pour entrer un peu plus dans les détails, nous rembourserons toutes les requêtes d’achat supérieures de 25 % par rapport au prix plancher qui ont été acceptées. Les fonds seront automatiquement remboursés dans les 10 prochains jours. »

Cette politique vient ajouter de la crédibilité à une plateforme qui fait un carton depuis son lancement en octobre dernier. Toutefois, Blur reste jeune et donc risquée. Il lui reste ainsi de nombreuses étapes à franchir pour parvenir à instaurer la confiance entre elle et ses potentiels utilisateurs. À n’en pas douter, leur démarche de remboursement est pleinement orientée dans ce sens. L’avenir nous dira si elle parviendra à concurrencer la pieuvre du secteur, OpenSea.

Les plateformes NFT se tirent la bourre dans le marché hyper concurrentiel des NFT. Des plateformes comme Magic Eden ou encore LooksRare veulent leur part du gâteau. La plateforme OpenSea reste toutefois le leader incontesté du marché et ouvre régulièrement sa marketplace à de nouvelles blockchains. Comme la dernière en date, à savoir la BNB Chain.

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance NFT. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez donc plus pour préparer l’avenir. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme eToro (lien commercial).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour