Chine : arrestation de 22 mineurs suite à un pic de consommation électrique

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Les autorités judiciaires chinoises locales ont rapporté l'arrestation de 22 mineurs de Bitcoin, soupçonnés d'avoir mis en place plusieurs sites de minage dans la province du Jiangsu.

4000 machines auraient été saisies, réparties sur 9 sites différents. C'est l'explosion de la consommation électrique qui semble avoir attiré l'attention des autorités qui ont enquêté durant 2 mois. En effet, non content de miner illégalement, les auteurs des faits détournaient de l'énergie électrique du réseau avec du matériel volé.

Pour 3 millions, t'as plus rien

L'action se déroule dans la province du Jiangsu, zone côtière du centre-est chinois et les faits sont rapportés par l'agence de presse nationale Xinhuanet. Un fournisseur local d'énergie électrique s’inquiète d'une surconsommation inhabituelle à tel point que les autorités locales sont saisies. A l'issue de deux mois d'enquête, les investigations aboutissent à 23 interpellations et à la saisie de 4000 unités de minage, discrètement réparties sur neuf sites. Les suspects auraient alimenté leurs machines en détournant illégalement de l'énergie électrique, directement prélevée à proximité de forages pétroliers, bénéficiant ainsi d'une énergie à très faible coût.

Chacune des machines aurait consommé entre 25 et 50 Kwh d'énergie industrielle par jour.

Le préjudice total s’élèverait à 20 millions de yuans, soit près de 3 millions de dollars.

Une opération lucrative

La Chine présente un tableau contrasté s'agissant des cryptomonnaies. Si officiellement, leur extraction, voire leur simple détention est interdite et passible de sanction, l'Empire du Milieu est réputé accueillir sur ses terres certains des géants du secteur et il est estimé que 50% du minage mondial est le fait d'opérateurs chinois. Si on pense immédiatement au géant Bitmain, de nombreuses structures plus modestes, voire de simples particuliers tentent de profiter d'un coût de l'électricité parmi les plus bas au monde. Ces coûts défiant toute concurrence sont la conséquence d'une généreuse politique de subventions d’état (ce qui n'empêche pas les mineurs chinois de chercher d'encore plus vertes contrées en s'expatriant en Iran, en dépit d'une politique nationale pas franchement plus accommodante pour le Bitcoin).

En l'occurrence, de sources policières de la ville de Zhenjiang, en charge de cette affaire, cette infrastructure aurait été mise en place par un nommé Lan qui après avoir acheté 10 mineurs en 2017 et les avoir installés dans la province du Yunnan, se serait finalement installé dans celle de Jiangsu, détournant de l’énergie avec du matériel lui-même volé.

Auteur

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER