La Turquie continue sa croisade anti-Bitcoin, l’exchange VeBitcoin ferme ses portes

Fraudes et interdictionsLa situation de Bitcoin et des cryptomonnaies en Turquie est de plus en plus confuse. Face à l’écroulement de la Lire turque et au vif intérêt pour Bitcoin (BTC) des citoyens du pays, la Turquie semble sur le point de purement et simplement y interdire les cryptos. C’est dans cette expectative qu’une crypto-bourse turque vient brutalement de fermer ses portes.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-1.png.

Fermeture forcée due aux nouvelles lois, ou exit scam ?

En fin de semaine dernière, la plateforme d’échange turque Vebitcoin a laissé, en lieu et place de sa page d’accueil, un message lapidaire expliquant qu’elle allait immédiatement clore ses portes, sans le moindre avis préalable, ni plus aucune possibilité d’accès à leur compte pour les utilisateurs.

« En raison des récents développements dans le secteur des cryptomonnaies (…) Nous avons décidé de cesser nos activités afin de respecter toutes les réglementations et réclamations. Nous vous informerons dans les plus brefs délais. »

Le message sur vebitcoin.com

En effet, comme le rappelle Cointelegraph, le gouvernement turc serait sur le point de bannir Bitcoin et les crypto-actifs du pays d’ici à ce 30 avril 2021, ou du moins de les interdire en tant que moyen d’achat de biens et de services.

Le nouveau gouverneur de la banque centrale de Turquie, fraichement mis en place par le président Recep Tayyip Erdogan (et qui se trouve être son propre gendre), promet en effet une interdiction de facto des cryptomonnaies (illégales à acheter/échanger/utiliser pour les paiements).

Cela aurait entraîné un nombre inhabituellement élevé de retraits sur la crypto-bourse Vebitcoin, et l’aurait mené à cette décision fatale. Avec près de 60 millions de dollars de volume d’échange quotidien, essentiellement sur Bitcoin, la plateforme était pourtant l’une des plus importantes du pays.

Poursuite judiciaire des dirigeants de Vebitcoin

Toujours selon le Cointelegraph, le procureur général de la ville de Muğla aurait annoncé l’arrestation de 4 représentants de la plateforme d’échange.

« Suite aux opérations de perquisition et de saisie effectuées au siège de la société Vebitcoin 4 personnes, qui sont des directeurs et des employés de la société, ont été mis en rétention. L’enquête menée par la Direction des cybercrimes du département de police de Muğla est menée de manière multiforme et méticuleuse »

Mehmet Nadir Yağcı, procureur général de Muğla

La commission d’enquête sur les crimes financiers en Turquie, la MASAK, poursuivent les responsables de la crypto-bourse suite à des allégations de fraude.

Cette affaire fait suite à l’arrestation de 62 personnes (sur 75 mandats d’arrêt émis) de membres de la plateforme d’échange cryptos Thodex, elle aussi accusée par les autorités turques d’avoir mené un exit scam.

En pleine période de plébiscite du Bitcoin dans le pays – pour se protéger de la dévaluation de la monnaie fiduciaire nationale -, c’est un véritable désastre apocalyptique qu’a déclenché la décision autoritaire du nouveau gouverneur de la banque centrale. Certains acteurs de ce secteur crypto turc plongés en pleine panique en auraient-ils profité pour partir avec la caisse ? C’est malheureusement à craindre très sérieusement. Une occasion de rappeler le crypto-dicton : « Not your keys, not your bitcoins ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-1.png.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

2 responses à “La Turquie continue sa croisade anti-Bitcoin, l’exchange VeBitcoin ferme ses portes


tlorb
Je ne com!prends pas puisque le ministre des finances , de l'économie turque a annoncé hier ou avant hier que de nouvelles lois sur les cryptomonnaies allait être mise en oeuvre dans les jours qui viennent de façon à mieux les encadrer . Ca contredit ce que vous dites .
Répondre · Il y a 1 an

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour