La Turquie choquée voit sa monnaie s’effondrer – Bitcoin s’échange à 100 000 $… ou presque !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

La Turquie sombre en faveur de Bitcoin – Si l’inflation est suffisamment faible dans les pays occidentaux pour ne pas trop s’apercevoir de la faible (mais continue) dévaluation des monnaies fiduciaires, ce n’est pas le cas partout. Eh, oui ! Après le Venezuela et l’Iran, c’est désormais la Turquie qui voit un rush vers la monnaie forte que semble être Bitcoin (BTC), pour se protéger de la dépréciation de la monnaie nationale – la lire turque.

La Turquie, dans l’impasse monétaire, voit une course aux BTC

Sale temps pour la lire turque qui, après avoir connu déjà plusieurs dépréciations, a de nouveau subi une baisse spectaculaire et immédiate de 14 % contre le dollar US à l’ouverture du marché des changes (FOREX), ce lundi 22 mars.

Comme le rapporte Bitcoinist, cette soudaine chute a été très certainement provoquée par le brutal licenciement de Naci Agbal, gouverneur de la banque centrale de Turquie, par le président Recep Tayyip Erdogan. Celui qui avait pourtant enfin réussi, durant sa courte nomination, à redresser la monnaie nationale d’une longue tendance baissière a été remplacé par le gendre du président Erdogan.

Face à cela, les recherches sur le mot clé « Bitcoin » ont littéralement explosé en Turquie. Comme on peut le voir sur l’outil Google Trends ci-dessous, les recherches sur le roi des cryptos ont soudainement grimpé de 500 % dans les heures qui ont suivi la révélation du licenciement du gouverneur de la banque centrale.

Google Trends, intérêt pour Bitcoin en Turquie.
Évolution de la tendance des recherches comprenant le mot « Bitcoin » en Turquie – Source : Google Trends

Des prix qui montent jusqu’à 100 000 dollars en Turquie

Même si beaucoup espèrent, plus ou moins rapidement, voir le cours du Bitcoin atteindre les 6 chiffres en dollars, cela a déjà été brièvement le cas en Turquie.

Attention toutefois ! Nous parlerons ici de cotations selon le taux officiel lire turque/dollar US, déterminé par la banque centrale du pays. Il ne s’agit pas du taux réel du marché, qui est la valeur en termes de pouvoir d’achat concret que la population subi (le décalage entre ces taux est criant en Iran, par exemple).

Comme on peut le voir sur la capture d’écran ci-dessous, issue du site d’échange de gré à gré Local Bitcoins, des offres de ventes ont atteint les 800 000 lires turques par BTC, ce dimanche. Selon le taux de change officiel, cela équivaut à plus de 100 000 dollars US.

Valeurs d'échange du Bitcoin en Turquie.
Offres de ventes de bitcoins contre de la livre turque – Source : Local Bitcoins

Nous avons là la preuve qu’une partie du peuple turque a immédiatement considéré Bitcoin comme une valeur refuge face à la perspective quasi certaine d’une nouvelle dévaluation de leur monnaie nationale dès l’ouverture du FOREX ce lundi.

Ils se sont précipités sur le BTC tout de suite après la nouvelle du limogeage de leur gouverneur. Selon Bitcoinist, cela a même été au point qu’il n’y avait aucun moyen de trouver un bitcoin en-dessous des 64 000 dollars (si acheté en livre turque), ce week-end.

La décision du président Erdogan, qui souhaite manifestement laisser l’inflation courir vu ses choix, ne risque pas d’inverser cette tendance, qui semble faire de Bitcoin une réserve de valeur en Turquie. Mais en prenant du recul, si une telle mésaventure inflationniste se produisait avec le dollar et/ou l’euro, croyez-vous vraiment que les choses seraient différentes ?

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER