BlockFi – FTX : Robinhood au centre de la guerre judiciaire

Robin des bois volé par les riches ! – Réactions en chaine et cascade de faillites, c’est au tour de BlockFi de déposer le bilan. L’entreprise vient de se déclarer sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Et l’entreprise en profite pour engager une procédure judiciaire contre Sam Bankman-Fried, le CEO déchu de l’exchange FTX. Tous les détails de l’enquête.

BlockFi, Robinhood, FTX : le bon, la brute et le truand ?

Nous attendions les conséquences de la banqueroute de FTX dans les semaines suivant ce cataclysme crypto. Un autre domino vient de tomber. Il s’agit de l’entreprise BlockFi qui à son tour se déclare en faillite ce 28 novembre. Les rumeurs couraient déjà depuis le 15 novembre dernier.

La célèbre plateforme de prêt crypto en a profité pour engager des poursuites à l’encontre de Sam Bankman-Fried. Et plus particulièrement contre son entreprise Emergent Fidelity Technologies. En effet, dans le cadre d’un contrat en date du 9 novembre dernier, Emergent s’était engagé dans un calendrier de paiements à destination de BlockFi. Des paiements pour lesquels BlockFi attend encore de voir la couleur des billets.

Blockfi reçoit un rêt de la part de FTX
Robinhood, au centre du conflit entre BlockFi et FTX

Or, dans ce cadre, Emergent avait engagé un collatéral contenant notamment certaines actions boursières. Parmi elles, les actions du célèbre courtier en ligne portant le nom du plus célèbre des voleurs, Robinhood. En effet, au mois de mai, Sam Bankman-Fried avait acquis 7,6% de l’entreprise pour 648 millions de dollars à travers sa holding Emergent Fidelity Technologies.

>> Jouez la sécurité ! Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

FTX, le voleur des temps modernes ?

Au moment où Emergent, l’entreprise de Sam Bankman-Fried, s’est retrouvée en défaut de paiement, BlockFi a évidement cherché à récupérer le collatéral mis en gage. A savoir, les actions de Robinhood, selon les termes de leur accord signé un peu plus tôt au mois de novembre. Cependant, selon la plainte, l’intermédiaire ED&F Man Capital Markets a refusé le transfert du collatéral à destination de BlockFi.

Et les conséquences de cette faillite pourraient être dramatiques une nouvelle fois. BlockFi n’est pas un petit joueur avec un passif estimé entre 1 et 10 milliards de dollars, réparti entre environ 100 000 créanciers. Parmi eux, le 4ème créancier de BlockFi en terme d’importance n’est autre que la SEC (Securities and Exchange Commission) elle-même, avec une dette en sa faveur de 30 millions de dollars.

Quand une pieuvre comme FTX tombe, nombreux sont les créanciers et débiteurs qui se retrouvent à leur tour en difficulté. Nul doute que les répercutions sur l’industrie seront grandes. Ces défaillances en cascade ne sont peut-être pas terminées et il faudra du temps pour que les choses se calment enfin. Espérons simplement que ces faillites n’entrainent pas de plus gros dominos dans leurs chutes.

Le temps de l’intérêt des États pour Bitcoin est venu. Et vous, que faites-vous pour préparer l’avenir ? Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence. Vous économiserez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour