Crash crypto : qui sauvera Zipmex ?

Peut-être – La bourse d’échanges de cryptomonnaies Zipmex donne des nouvelles qui sur le papier sont encourageantes, mais le manque de transparence peut semer un doute raisonnable dans l’esprit de certains observateurs.

Sauvetage de Zipmex : messie ou mirage ?

Le salut semble être proche pour certaines entreprises cryptos victimes du marché baissier, mais gare aux illusions ! Dans son tweet du 24 juillet dernier, la bourse d’échange de cryptomonnaies d’Asie du Sud Est, Zipmex, a annoncé qu’elle a trouvé une bouée de sauvetage financière. L’une des « parties intéressées » qui discutent avec l’entreprise, aurait « proposé des conditions dans un MOU » ou un Memorandum of Understanding.

Zipmex fut toutefois avare en détails, préservant l’anonymat de ce sauveteur providentiel, soulignant que le MOU « inclut des obligations de confidentialité afin de pouvoir commencer la Due Diligence ». L’entreprise n’a également pas révélé la nature de cette offre, si la communauté doit s’attendre à une proposition de rachat ou à une autre forme d’investissement.

>> De son côté, Bitstack est plus serein que jamais pendant ce bear market. Et vous ? Gagnez 5€ de BTC avec le code JDC5 (lien commercial ) <<

Une annonce fébrile

Cette opacité justifiée par des explications juridiques qui sont tout aussi floues, ne facilite pas forcément l’instauration d’un climat de confiance entre Zipmex et ses clients. Un utilisateur de Twitter a d’ailleurs réagi à l’annonce de la bourse crypto sur le media social, en laissant entendre que le sérieux et la réussite d’un tel plan de sauvetage est à ce stade, plus qu’incertain :

« Pour tous ceux qui ne parlent pas le droit : une personne potentiellement intéressée par un investissement/un rachat a dit qu’elle voulait un accord de non-divulgation si elle voulait voir les données financières. Beaucoup de « si », « peut-être » et « peut-être ». »

@TomTacky sur Twitter

Le cauchemar Celsius loin d’être fini

Zipmex est l’une des dernières victimes des déboires de Celsius et de Babel Finance. Avec une exposition à hauteur de 48 millions de dollars auprès de ces entreprises cryptos qui sont aujourd’hui en difficulté, la société avait dû se résoudre à suspendre les retraits sur sa plateforme, le 21 juillet.

La bourse d’échanges de cryptomonnaies a par la suite autorisé les retraits du Trade Wallet, tout en continuant de garder en cage les fonds de ses clients déposés sur le Z Wallet – le portefeuille utilisé par Zipmex pour payer les récompenses.

Les entreprises cryptos qui sont en train de couler, cherchent désespérément une main charitable, dans une industrie qui subit un grand ménage après l’attaque massive des ours. Zipmex aura peut-être de la chance, et pourra se remettre à flot rapidement, mais il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, surtout en plein hiver crypto.

Disponible sur les Apple et Android Store, l’application Bitstack vous permet d’accumuler des satoshis en toute tranquillité. Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur Bitstack, et gagnez 5€ de BTC grâce au code JDC5 (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour