whale

Coup de théâtre : la demande d’ETF VanEck – SolidX est retirée par le CBOE

Trading du CoinTrading du Coin

Voilà plus d’un an que VanEck & SolidX tentent de faire approuver leur Exchange-Traded Fund (ETF) lié au prix du Bitcoin (BTC). Voilà également un an que la décision de la SEC sur le sujet est reportée à plus tard, puis à plus tard, puis à encore plus tard. Hier, on apprenait que finalement, VanEck-SolidX choisissait de retirer sa demande d’enregistrement, le temps de “mettre au point une structure de marché appropriée”.

Bitcoin (BTC)

€ 9 598.641 BTC
Change
  • 1h
    -0.28%
  • 24h
    1.7%
  • 7j
    16.76%
Rang
1
Market Cap
€ 170.64Md
Volume 24h
€ 18.14Md
Supply
17.78M / 21.00M

Coup de théâtre : le CBOE retire la demande d’ETF

Mercredi, la SEC annonçait que la proposition d’ETF VanEck-SolidX était retirée par ses initiateurs. Gabor Gurbacs – le directeur de la stratégie concernant les actifs numériques chez VanEck – a déclaré que l’équipe “travaillait activement avec les régulateurs et les grands participants du marché” afin de mettre au point une structure appropriée pour cet ETF, une structure qui n’essuiera pas un nouveau refus de la part de la SEC.

En principe, la décision sur son acceptation (ou son refus) par la SEC devait se faire le 27 février. Cet énième report avait été décidé le 6 décembre, soit un peu plus de deux semaines avant l’événement qui secoue actuellement les USA : l’arrêt des fonctions gouvernementales.

Voilà plus d’un mois que les États-Unis sont sous le coup d’un arrêt des activités gouvernementales (government shutdown). Dans les faits, la quasi-totalité des fonctionnaires ne travaille plus (à l’exception des services météorologiques, des services médicaux , des forces armées, du contrôle aérien et du système pénal), et ce jusqu’à ce qu’un terrain d’entente sur le budget fédéral soit trouvé entre Donald Trump et le Sénat & la Chambre des représentants.

Trump veut son mur, quand le gouvernement y voit un gouffre financier, qui ne fera pas grand-chose pour empêcher la présence d’étrangers en situation illégale sur le territoire.
C’est un épisode de plus dans ce gigantesque show de téléréalité qu’est le gouvernement américain.

Motif : la SEC est affectée par le shutdown

Quoi qu’il en soit, cet arrêt des activités gouvernementales aurait – éventuellement – pu conduire à une approbation automatique de l’ETF. En effet, la SEC n’était plus en mesure de repousser sa décision, qui ne doit pas dépasser 240 jours. Si, d’ici là (le 27/02) aucune décision n’avait été prise, l’ETF aurait pu être automatiquement approuvé… Ou pas !

En effet, la SEC n’est pas complètement à l’arrêt, et a même précisé sur son site internet que l’agence “disposait d’un nombre très limité d’employés disponibles” mais qu’elle “répondrait aux situations d’urgences impliquant la protection des investisseurs ou l’intégrité du marché”.

Mais pour Jan Van Eck, CEO de VanEck, la situation n’est pas tenable.

“La SEC est affectée par la fermeture. Nous avons donc entamé des discussions avec cette dernière par rapport aux problèmes liés au Bitcoin – garde, manipulation du marché, prix. Mais tout cela doit cesser…. Nous avons fait retirer la demande, nous la déposerons de nouveau et nous reprendrons les discussions lorsque la SEC se rétablira.” Jan Van Eck, CEO de VanEck

Une chose est sûre, on ne verra pas d’ETF BTC validé par la SEC durant le premier trimestre de 2019. Le feuilleton continue, donc…

PARTAGER
Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici