Coinbase : Zcash (ZEC) délisté au Royaume-Uni d’ici à la fin du mois

Trading du CoinTrading du Coin

Si les dernières semaines ont été chargées pour Coinbase, ce fut principalement parce que la fièvre du listing s’est emparée de l’entreprise : Tezos a débarqué sur la plateforme la semaine dernière, et ce sont pas moins de 8 autres cryptos qui sont étudiées pour l’intégrer prochainement – mais au cas par cas, et selon les juridictions. Aujourd’hui, voici l’exception qui confirme la règle : Le Zcash (ZEC) serait délisté d’ici au 26 août pour ses utilisateurs qui résident au Royaume-Uni.

Un mail comme avertissement

Cette sombre affaire a fait surface vendredi dernier, lorsque des utilisateurs ont relayé sur les réseaux sociaux un mail à priori envoyé par le support client de Coinbase.

Passée la surprise relative, ces clients ont pu constater qu’ils ne pourraient pas conserver de wallet Zcash actif passée la date du 26 août. En conséquence, plusieurs solutions s’offrent à eux : ou bien sortir les fonds de Coinbase vers un wallet externe personnel, les transférer vers une autre plateforme de change, ou bien encore tout simplement les vendre (tant qu’il est encore temps) contre du fiduciaire sonnant et trébuchant, du Bitcoin ou un autre altcoin plus ou moins exotique.

Quel que soit leur choix, la plateforme précise qu’elle procédera à la liquidation automatique des ZEC restants en GBP, pour les clients qui n’auraient pas pris de mesure d’ici à la date fatidique de délisting.

Les monnaies anonymisantes en question ?

L’Electric Coin Company, la maison-mère finançant le développement du Zcash, s’est empressée de prendre la parole sur Twitter pour jurer ses grands dieux qu’il n’y aurait pas lieu de s’inquiéter : il reste toujours possible d’échanger et d’utiliser le ZEC au Royaume-Uni, sans contrevenir aux lois des îles britanniques puisque le ZEC serait “à 100% compatible avec les exigences du KYC/AML britannique”.

La raison précise de ce délisting reste donc pour l’heure pour le moins mystérieuse. Pour autant, d’aucuns n’ont pas tardé à faire un lien avec une possible rigidification du législateur britannique : la curiosité accrue de ses services fiscaux notamment envers Coinbase donnait effectivement le ton la semaine dernière. 

Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

Poster un Commentaire

avatar