Binance dans la tourmente, Coinbase en profite pour avancer ses pions aux USA

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Dire que Brian Armstrong s’est jeté sur l’occasion pour mettre en avant sa plateforme est probablement un peu exagéré, mais en publiant son message sur les réseaux sociaux seulement quelques heures après l’annonce fracassante concernant Binance, le monsieur savait exactement ce qu’il faisait. Et même si ce n’est pas forcément très beau joueur de se réjouir du malheur des autres, il faut lui reconnaitre un certain sens du timing et une vision assez claire des événements. Coinbase se positionne plus que jamais comme prétendant naturel à la succession de Binance dans le pays et l’appétit de la société cotée en bourse ne fait que grandir. Retour sur un message qui marque l’entrée des États-Unis dans l’ère de la cryptomonnaie régulée.

Le roi est mort, vive le roi ! Coinbase a le champ libre aux USA

Depuis 2012 et la création de l’entreprise, Coinbase a une vision long terme des choses et ses équipes savaient que seule la conformité aux lois du pays serait le moyen de faire durer l’aventure. Voilà en substance l’entrée en matière de Brian Armstrong dans son message paru sur X quelques heures seulement après la série de nouvelles autour de Binance. Et la suite est du même tonneau puisqu’il explique que Coinbase a du avancer moins vite que certains de ses concurrents afin de toujours se conformer au droit américain.

Ceci fut d’ailleurs long et coûteux car pour chaque nouveau produit ou service il est nécessaire de bien tout ficeler histoire d’être, encore une fois, conforme aux exigences règlementaires du pays. « Mais c’est la bonne approche parce que nous croyons en l’état de droit », et pas les autres ? Sans jamais nommer directement ni Binance ni son homologue PDG, Brian Armstrong y fait pourtant allusion en parlant des « nouvelles d’aujourd’hui qui renforcent leurs convictions ».

Il va même profiter de ce moment pour lancer une pique aux autorités américaines avec lesquelles il s’écharpe depuis des mois à propos, justement, de la régulation du secteur des cryptomonnaies. Pour lui, « les nouvelles d’aujourd’hui » devraient servir de catalyseur à la mise en place d’une nouvelle règlementation qui manque cruellement au secteur américain des cryptomonnaies.

Début du message de Brian Armstrong suite aux « nouvelles d’aujourd’hui »Source : compte X

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger a la solution <<
<strong> Achetez votre wallet </strong>
Achetez votre wallet

Brain Armstrong se montre serein et confiant suite aux déboires judiciaires de son concurrent numéro 1 dans le pays

Il va même plus loin et prêche pour une meilleure protection de ses concitoyens qui se retrouvent obligés d’utiliser des plateformes offshores pour profiter de la technologie.

Suite et fin du message du PDG de Coinbase – Source : compte X

D’ailleurs, au cas où quelqu’un l’aurait oublié, Coinbase est justement basée dans le pays et Brian Armstrong le rappelle de manière appuyée :

« Cette industrie devrait être construite ici même en Amérique, de manière conforme à la loi américaine. Nous allons rester ici aux États-Unis parce que nous croyons en la liberté économique et que le système démocratique américain finira par y parvenir. »

Brian Armstrong quelques heures après les annonces concernant Binance – Source : compte X

Il conclura sa publication avec un message d’espoir à la communauté, probablement inquiète du déroulement des événements et qui craint une contagion au reste de la cryptosphère. Ne vous inquiétez pas :

« La décentralisation et la cryptomonnaie sont des outils puissants pour mettre à jour le système financier et construire une économie mondiale avec plus de liberté économique. Nous ne faisons que commencer. »

Brian Armstrong quelques heures après les annonces concernant Binance – Source : compte X

Et, parce qu’il sait qu’on les adore, il placera judicieusement une petite fusée en fin de message histoire de laisser tout le monde sur une note positive et pleine d’espoir. Il faut dire qu’il a de nombreuses raisons d’être satisfait ! Il se retrouve, en effet, avec un boulevard devant lui pour faire de sa plateforme le numéro 1 américain de la crypto, alors même qu’il est pressenti pour faire partie de l’aventure des ETF Bitcoin au comptant. 2024 s’annonce plutôt bien pour M. Armstrong et Coinbase.

Ledger est le leader mondial du hardware wallet. Une très large gamme de produits adaptés à tous les usages, du simple amateur au plus professionnel. En cliquant sur ce lien, protegez vos actifs numériques et soutenez le travail du JdC
<strong> Achetez votre Ledger </strong>
Achetez votre Ledger

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour