« Gloire à l’Ukraine » – Vitalik Buterin dénonce les crimes et l’agression russe

« Ethereum est neutre, mais pas moi » – Le cofondateur d’Ethereum s’est exprimé sur Twitter à propos de l’invasion de l’Ukraine. Né en Russie, le Canadien a dénoncé les agissements récents de Vladimir Poutine.

Vitalik condamne le choix des armes

Respecté pour son travail colossal de développement de l’industrie crypto, Vitalik Buterin a saisi le portevoix que lui confère son compte Twitter. Dans un texte écrit en russe, le natif de Kolomna s’est dit « très contrarié par la décision de Poutine » d’envahir l’Ukraine.

Né en Russie, le cofondateur du réseau Ethereum Vitalik Buterin s'est exprimé sur Twitter pour condamner fermement les agissements de Poutine.
Source : twitter @VitalikButerin

Publié quelques heures après les premières frappes, son message déplore le choix des armes plutôt que celui de la discussion. Il dénonce sans détour des crimes contre les peuples voisins ukrainiens et russes, historiquement liés. Il cite nommément Poutine comme responsable du chaos qui règne déjà depuis 48h en Ukraine.

Souhaitant que tout le monde puisse être en sécurité, V.B sait pour autant que cela semble impossible dans l’immédiat. D’origine russe, il a malgré tout conclu en clamant « Gloire à l’Ukraine », affichant son total soutien à la population locale.

Les hommes tuent, pas les armes

Il est difficile de rester insensible face aux événements qui se déroulent sous nos yeux ; douloureux de constater l’impuissance des premières victimes mais surtout celle des « puissants », pour enrayer la folie meurtrière. De par sa notoriété sûrement, et ses origines à fortiori, le cofondateur d’ETH a senti le de voir de s’exprimer.

Mais les réseaux sociaux étant parfois asociaux, inutile de faire dérouler la page très longtemps pour lire des « Reste hors de la politique ». Pourquoi pas, c’est son opinion également après tout.

Dans la foulée Vitalik Buterin a publié un second tweet, tout aussi symbolique. En effet nombreux sont ceux qui ne veulent pas entendre de politisation des débats cryptos, sous quelques forme que ce soit. Il a donc cru bon de préciser ceci afin que de couper court à toute polémique ou début de tentative de polémique.

Né en Russie, le cofondateur du réseau Ethereum Vitalik Buterin rappelle sur Twitter qu'Ethereum est un réseau neutre.

Encore une fois, Buterin a les idées bien claires et ne laisse pas de place au doute concernant ETH. La technologie sur laquelle il travaille ne représente aucun de ces « camps » auquel chacun de nous appartient, au moins par défaut. Bien qu’encore limité et perfectible, le réseau Ethereum ne pense rien de la guerre. Mais Vitalik si.

De son côté, la plateforme d’échange cryptos FTX a manifesté son soutien en offrant 25$ à ses utilisateurs Ukrainiens. Encore une fois…

Chacun jugera donc selon son propre curseur ces propos et actes, bien qu’il semble difficile de ne pas les saluer. Buterin cherche néanmoins à clarifier les choses en rappelant que son protocole visant à être décentralisé et inclusif, n’a rien à voir avec sa prise de parole, qui est personnelle.

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour