Staking sur Ethereum : 70 % des investisseurs en perte

De plus en plus d’ETH en dépôt – Depuis la fin de l’année 2020, le réseau Ethereum a ouvert les portes de sa blockchain en Proof of Stake appelée Beacon chain. Depuis, de plus en plus d’ETH y sont déposés pour participer à la sécurisation du réseau.

16 millions d’ETH en staking

Bien qu’Ethereum ait finalisé sa transition vers le Proof of Stake en septembre 2022, la beacon chain a quant à elle ouvert ses portes deux ans avant. Ainsi, cela fait plus de 2 ans que les détenteurs d’ETH ont la possibilité de participer au Proof of Stake en déposant 32 ETH sur un nœud validateur.

Chaque semaine, de plus en plus d’ETH sont déposés par les utilisateurs sur la beacon chain. Si bien que celle-ci comptabilise désormais plus de 16 millions d’ETH, après avoir enregistré une hausse de 18 %.

Évolution du nombre d'ETH déposés en staking
Évolution du nombre d’ETH déposés en staking sur Ethereum – Source : Dune analytics.

Pour le moment, les solutions dites de Liquid Staking maintiennent leur dominance sur la concurrence. En effet, 33 % des ETH déposés en staking le sont via des solutions de Liquid Staking. Suivi des plateformes d’échanges centralisées et des baleines avec respectivement 28 et 23 % des ETH en staking.

Répartition des ETH en fonctions des solutions de staking.
Répartition des ETH en fonctions des solutions de staking.

Néanmoins, le staking n’a pas pour autant protégé les détenteurs d’ETH face à la volatilité. En effet, au cours actuel de l’ETH, 71 % des dépôts sur la beacon chain sont en perte, par rapport au cours qu’ils avaient lors du dépôt.

>> Envie d’un rendement supérieur à 9 % sur vos ETH ? AscendEX vous réserve une belle surprise (lien commercial) <<

Ouverture des retraits : la prochaine étape pour le staking d’Ethereum

Il est important de souligner que bien que les dépôts soient possibles, les retraits quant à eux n’ont pas encore été activés. En effet, l’ensemble des ETH déposés en staking depuis l’ouverture de la beacon chain ne peuvent être retirés.

Toutefois, ces derniers devraient arriver dans les mois à venir. En effet, les retraits devraient être activés lors du hard fork Shanghai prévu pour le mois de mars.

En pratique, les développeurs ont décidé de prioriser le déploiement des retraits face à l’ensemble des autres EIPs.

Face à cette ouverture des retraits, les observateurs de l’écosystème ont encore du mal à se positionner. En effet, plusieurs scénarios sont possibles et leurs impacts seraient variés sur l’écosystème et le jeton ETH.

En parallèle, les solutions de Liquid Staking jusqu’ici en position de force pourraient perdre en traction à l’ouverture des retraits. Effectivement, la tokenisation des dépôts qu’ils proposent est une aubaine tant que les retraits sont fermés. Néanmoins, à leur ouverture, cette fonctionnalité pourrait bien ne plus avoir tant d’intérêt.

L’un des grands gagnants de cette histoire reste le protocole Lido. En effet, celui-ci a enregistré une importante croissance au cours des derniers mois. Si bien que celui-ci a dépassé le géant MakerDAO en termes de TVL, faisant de Lido le plus gros protocole DeFi.

Amateur d’Ethereum, de Bitcoin et de crypto ? Faites vos premiers pas en vous inscrivant sur AscendEX. Un cadeau sympathique vous attend : une réduction de 10 % sur vos frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour