Ethereum : fièvre acheteuse de noms de domaine pour RTFKT et Nike

Shopping – Nombreuses sont les entreprises de sport qui investissent dans les nouvelles technologies apportées par les cryptomonnaies. Nike en est une des preuves les plus concrètes. En effet, la marque à la virgule avait annoncé en décembre 2021 le rachat du géant des studios de design NFT : RTFKT Studio. Fort du développement de baskets NFT Nike, les deux marques continuent leur épopée sur la blockchain. En témoigne cette semaine leur fièvre acheteuse pour les noms de domaine sur la blockchain Ethereum. Explications.

Les drôles d’emplettes pour RTFKT Studios

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de comprendre ce qu’est un nom de domaine sur Ethereum. Le nom de domaine, Ethereum Name Service en anglais, symbolisé par .eth, (par exemple journalducoin.eth) vous permet de recevoir des ethers et d’autres cryptomonnaies sur la blockchain Ethereum.

Il joue en quelque sorte le rôle d’adresse principale. Fini donc les longues adresses pour recevoir ou acheter vos cryptomonnaies ! Place aux noms de domaine Ethereum, réel traduction de votre adresse codée.

De son côté RTFKT, célèbre designer de NFT, créateur des célèbres Clone X est devenu, au fil des mois, un monstre du web3. Il continue de se développer à la conquête de la blockchain Ethereum.

Nous avons donc appris que la marque RTFKT a acheté un nouveau nom de domaine « DotSwoosh ». Le prix de ce dixième nom de domaine est symbolique. En effet, « DotSwoosh », est le surnom courant donné au logo de Nike. Le graphiste de la marque à la virgule a créé le logo en 1971 pour 35$. Ici, le nom de domaine valait 19,72 ETH soit 35 000 $.

Cryptokicks, premières sneakers NFT de la marque Nike et RTFKT.
Exemple d’un NFT Nike Cryptokicks

>> Prêt à participer à la course crypto ? Inscrivez-vous vite sur la plateforme FTX (lien affilié) <<

Pourquoi cet engouement pour les noms de domaine Ethereum ?

Quel peut alors être l’intérêt de posséder un ENS ? Les raisons ne sont pas précisées explicitement par les deux marques. Cependant, comme l’a expliqué la communauté sur Twitter, Nike pourrai souhaiter émettre par la suite des sous domaines. De plus, la marque de sport prépare le terrain pour son sprint sur la blockchain. Les autres noms de domaines exploités par le géant du sport témoignent de cette course folle :

  • artifact.eth
  • rtfkt.eth
  • skinvial.eth
  • drmos.eth
  • mintvial.eth
  • dreamos.eth
  • spacedrip.eth
  • dripcoin.eth
  • m2tekno.eth

Tous ces ENS font référence au futur écosystème de Nike et de RTFKT. Mécanisme de mint pour skinvial.eth, possibilité de forger des baskets physiques semblables à votre basket NFT pour spacedrip.eth par exemple.

Ce qui peut paraître étrange pour les uns est plutôt de l’ordre de la normalité du côté de Nike. En effet, la même frénésie s’était faite remarquer lorsque la marque de sport à découvert le métavers. Les dépôts de marques ont alors été nombreux : Nike, Nikeland, ou encore « Just do it », le slogan de la marque.

Les deux marques participent donc à un engouement pour les noms de domaines Ethereum. En effet, ce sont plus de 300 000 ENS qui ont été enregistrés depuis le début du mois de mai soit deux fois plus qu’au mois d’avril.

Comment ? Vous n’avez pas de nom de domaine Ethereum ?! Pour remédier à cela, vous devez acquérir quelques ethers. Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Magali

Issue d’une formation littéraire en classe préparatoire puis universitaire, je suis passionnée par l’univers de la blockchain depuis 2017. L’univers des NFT, play to earn et du metaverse m’ont happée; je suis devenue en 2019 Axie enthousiaste. De fil en aiguille, j’ai tissé mes connaissances pour n’être plus que crypto-enthousiaste.

Recevez un condensé d'information chaque jour