Ethereum

Produits dérivés crypto : les options sur Ethereum battent de nouveaux records

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Les produits financiers dérivés basés sur des cryptomonnaies continuent d’attirer de plus en plus d’investisseurs professionnels. Les contrats d’options sur Ethereum décollent vers de nouveaux sommets : 30 millions de dollars sur une seule journée.

30 millions de $ d’options sur Ethereum échangées

En mai, les contrats d’options sur Bitcoin du Chicago Mercantile Exchange (CME) battaient record sur record. Rappelons que ce type de contrat donne à son porteur le droit (et non l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent (ici des cryptos) à un prix et à une date déterminés à l’avance (moyennant quelques frais bien sûr).

Hier, lundi 1er juin, ce sont les contrats d’options sur Ethereum (ETH) qui ont atteint un nouveau plus haut. Comme l’annonce le site d’analyses et statistiques Skew sur son compte Twitter, les échanges sur les contrats d’options ETH de la société Deribit ont ainsi dépassés les 30 millions de dollars sur la seule journée d’hier.

Vollume d’échange journalier des contrats d’options Ethereum de Deribit – Source : compte Twitter de Skew (@skewdotcom)

De plus en plus d’intérêt : prévisions de forte hausse ?

Autre élément intéressant : ce que l’on appelle « Open Interest » est également à son all time high. Cet « intérêt ouvert » comptabilise le nombre et la valeur des contrats d’option (à l’achat ou à la vente) qui sont toujours ouverts à la fin d’une journée d’échange.

On peut ainsi voir sur le graphique ci-dessous que cette métrique vient tout juste d’atteindre un nouveau maximum sur la journée d’hier, à 139 millions de dollars, soit environ 553 000 ethers !

Total de l’Open Interest sur contrats d’options Ethereum de Deribit (en $ et en ETH) – Source : compte Twitter de skew.com

Alors que le prix de l’ether vient fraîchement de dépasser les 250 dollars l’unité, ce vif regain d’intérêt sur les contrats d’options ETH semblent indiquer que des investisseurs, toujours plus nombreux, souhaitent se positionner en amont d’un fort mouvement de prix – à la hausse à priori !

Entre l’intérêt croissant sur ces contrats d’options d’une part, et les fonds d’investissement comme Grayscale qui achètent des bitcoins et des ethers à tour de bras d’autre part, on voit bien que les traders et investisseurs professionnels commencent à entrer en force dans le jeu.

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose pour la cryptosphère ? Si l’on peut craindre des manipulations, une chose est sûre : plus il y aura d’argent dans ce marché et moins il sera facilement manipulable par la première petite baleine venue.

Illustration : Visual Generation/Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici