ether-feu

Ethereum : ils mettent la main sur la moitié des ethers minés en 2020 !

Trading du CoinTrading du Coin

La société Grayscale propose des fonds en cryptomonnaies destinés aux investisseurs institutionnels. L’explosion de la demande sur ces derniers mois entraîne des achats massifs d’ethers (ETH) par Grayscale… au point que cette dernière aurait acheté près de la moitié des ETH minés cette année !

48,4% des ETH de 2020 dans les poches de Grayscale

Pour soutenir la demande d’investisseurs institutionnels de plus en plus avides de cryptos, le fonds Grayscale Ethereum Trust (ETHE) aurait fait l’acquisition de 48,4% de la production d’ethers sur le réseau Ethereum depuis le début de 2020.

Grayscale a ainsi acheté 756 539 ETH des 1 563 245 ETH produits entre le 1er janvier et le 4 avril de cette année. Soit près de 150 millions de dollars au cours actuel !

Le calcul a été réalisé par un utilisateur de Reddit, qui a remarqué que depuis le début de l’année Grayscale a émis 8 025 20 nouvelles parts dans son fonds Ethereum, chacune représentant 0,09427052 ETH.

Avec ces récentes acquisitions, Grayscale contrôlerait donc désormais 1,1% de l’offre totale d’ethers en circulation.

Les institutionnels prêts à payer une prime de +500% !

Autre fait remarquable, les investisseurs institutionnels semblent se précipiter sur Ethereum : le premium institutionnel pour acheter des ethers via le fonds ETHE aurait même atteint le facteur 5 par rapport à la valeur spot d’un véritable ETH, selon BeInCrypto. Alors qu’une part dans ce fond équivaut normalement à 18,50 $ en ether (au cours actuel), les institutionnels sont prêts à mettre 90 $ pour acquérir une part d’ETHE, soit près de 5 fois le prix !

Grayscale a ainsi vu passer la prime de son produit sur Ethereum passer de +200% en février à +500% en mars, un véritable rush. Certains investisseurs professionnels semblent donc avides de s’exposer au cours d’Ethereum, mais sans avoir à en posséder directement. Le produit d’investissement de Grayscale est un des rares à satisfaire à toutes les exigences réglementaires nécessaires aux institutionnels… et en l’absence de beaucoup d’autres offres, ils semblent se bousculer au portillon.

On observe récemment une explosion de la demande similaire, du côté des contrats à terme sur Bitcoin du CME. Autant d’indices qui nous indiquent l’amorçage de ce qui pourrait être bull run des institutionnels ?

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3 Commentaires

  1. Les crypto négociées sur les marchés à terme sont en très grand danger. Regardez le pétrole qui est tombé à zéro. Imaginez qu’un des plus gros fonds achète à terme 30 millions de BTC …et exige la livraison…
    Ou encore vende à découvert des dizaines de millions de BTC “à prix normal”, puis commence à peser sur les prix. Ils peuvent vendre à découvert plus que personne n’est capable d’acheter. ILs rafflent tout.
    Ou encore que l’organisme de contrôle, face à de telles manoeuvres, suspende les transactions à terme : tout s’écroule.

  2. Michel, vous ne vous semblez pas vous y connaître en cryptomonnaies pour penser ainsi.
    Déjà le nombre de BTC en circulation n’est que de 18 Millions environ, et le maximum est fixé à 21 Millions.
    Ensuite la capitalisation des BTC est assez importante malgré tout, il en faudrait des dizaines de Milliards pour peser comme vous dîtes.
    Enfin si une telle chose se produit le prix va décoller au fur et à mesure de ces achats faramineux faisant monter le prix de chaque nouveau BTC acquis à un plus haut, des personnes qui possèdent déjà du BTC vont vendre vu l’augmentation, ce qui va réguler le prix. Ce qui fait que se positionner avec de tels montants sur une crypto n’est utile que sur un certain terme mais fait courir le risque à la personne de perdre beaucoup car au moins sur le court terme le fond n’aura pas un prix aussi élevé pour vendre les BTC plus cher qu’il ne les as acheté… pas très intéressant.

    Ce ne pourrait être possible que petit à petit, en en cumulant, à la longue mais ce serait trop bête de les solder ainsi à perte (d’un coup) alors que le BTC continue à faire du profit… Et je ne sais pas si vous savez mais les investisseurs souhaitent en général faire du profit immédiat, et qui iraait immobiliser des dizaines de milliards pendant des mois voire des années pour simplement faire crasher le BTC ? Ce genre de donnée est visible aussi, on traque les baleines et Moby Dick n’a qu’à bien se tenir ^^

    • @Mitch Il y a quasiment 50 ans (cinquante) que j’ai opéré sur les marchés à terme. Je connais parfaitement le sujet. Des dizaines de milliards, les fonds peuvent les réunir …ou les emprunter. Leur stratégie est de prendre systématiquement à contre-pied les petits intervenants. Ils peuvent les lessiver à la hausse ou à la baisse. On ne peut pas émettre plus de 21 millions de BTC ? Mais justement, s’ils achètent discrètement (et sous différents noms, bien sûr) plus de 21 millions, il y aura un “corner” à la hausse, des vendeurs à découvert seront totalement ruinés. C’est pourquoi une cotation à terme du BTC est très dangereuse, et devrait être arrêtée. Michel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici