Ethereum (ETH) en 2023 : Le prince des cryptomonnaies reste solide

Ethereum se relance en 2023 – L’année 2023 touche à sa fin, et il est temps de faire le bilan de ces douze mois passés et d’imaginer ce qu’il pourrait se passer en 2024. Si l’année 2022 a connu des faillites et des chutes, l’année 2023 aura été totalement différente. Bien aidé par les spéculations des ETF Bitcoin au comptant, le Bitcoin affiche une hausse d’environ 150 % en 2023. De son côté, Ethereum a réussi à casser le chiffre rond psychologique des 2 000 $. Toutefois, le cours bloque pour le moment au niveau des 2 400 $. Faisons le point sur la situation de la deuxième capitalisation des cryptomonnaies.

Une année de transition pour le cours d’Ethereum

Un signal de hausse pour Ethereum en mensuel ?

ETH a trouvé des acheteurs au niveau du plus haut historique du cycle de 2017. En effet, les acheteurs ont défendu le chiffre rond psychologique des 1 000 $. Ensuite, le cours a bloqué au niveau du biais institutionnel (EMA 9/EMA 18) baissier situé autour des 2 000 $. Le cours du prince des cryptomonnaies a évolué sous les 2 000 $ pendant la majorité de l’année 2023 :

Le cours d'Ethereum donne un signal haussier en mensuel.
Cours d’Ethereum face au dollar (1M)

Au mois de novembre, ETH a clôturé au-dessus du dernier plus haut marqué à 2 030 $. Cette clôture permet de valider une structure haussière en double creux (double bottom) en mensuel. Il s’agit d’un signal haussier intéressant sur une unité de temps élevée. Désormais, le cours évolue au-delà des 2 000 $, et il faudra conserver ce niveau en tant que support. Une réintégration des 2 000 $ pourrait ramener le cours au niveau du dernier creux marqué à 1 520 $. Le cours d’ETH est haussier en mensuel, et il évolue au-dessus de la trendline baissière. Le RSI a réussi à casser la trendline baissière. Dans cette situation, de la volatilité haussière a tendance à se mettre en place. Quoi qu’il arrive, le momentum est dans les mains des acheteurs en mensuel.

Ethereum est-il reparti pour un bull run ? La situation semble similaire à la fin de l’année 2020. De fait, en 2020, le cours était également repassé au-dessus de la trendline baissière, et la clôture au-delà des 365 $ avait envoyé un signal haussier en mensuel. Aussi, le RSI était dans une situation similaire avec une cassure de trendline, et une dynamique haussière. Les ingrédients semblent de nouveau réunis pour connaître un marché haussier.

>> Acheter des cryptomonnaies tout en économisant 10 % de frais ? C'est sur Binance aujourd'hui à 13 heures <<
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

Une cassure des 2 400 $ pourrait amener de la volatilité haussière

Le cours d’Ethereum affiche une dynamique haussière en hebdomadaire, les acheteurs ont la main sur le cours. Récemment, le cours a clôturé au-dessus du dernier plus haut marqué à 2 150 $, et ceci confirme la tendance haussière. Désormais, ETH est en tendance haussière, et le cours évolue au-dessus de la trendline haussière :

Le cours d'Ethereum bloque au niveau des 2 400 $. Une cassure de ce niveau pourrait amener de la volatilité haussière.
Cours d’Ethereum face au dollar (1W)

Les vendeurs défendent le niveau à 2 400 $, et les acheteurs défendent le niveau à 2 100 $. Les 2 400 $ représentent une résistance importante, car il s’agit de la localisation du premier arrêt (0,382 de retracement de Fibonacci). Si les vendeurs perdaient cette bataille, le cours pourrait rejoindre la zone de rechargement de shorts (0,618-0,786 de retracement de Fibonacci) située entre 3 350 $ et 4 000 $. En effet, il y a peu de résistance entre le premier arrêt et la zone de rechargement de shorts. Si ce scénario se met en place, il faudra être prudent, car il s’agit d’une zone où les vendeurs peuvent reprendre l’avantage. En revanche, si les vendeurs l’emportent au niveau des 2 400 $, un retour à 2 100 $ est possible. L’objectif des acheteurs est de conserver le dernier creux marqué autour de 1 900 $. En cas de chute, le cours pourrait trouver des acheteurs au niveau des moyennes mobiles 9 et 18.

Le RSI affiche des creux et des sommets ascendants en hebdomadaire, les acheteurs ont la main sur le momentum. Pour le moment, il n’y a pas de divergence. Par conséquent, la hausse semble saine.

Depuis The Merge, Ethereum sous-performe le Bitcoin

The Merge est une mise à jour qui a permis à Ethereum de passer du Proof of Work (PoW) au Proof of Stake (PoS). Il s’agissait d’un événement très attendu par les opérateurs. Si la mise à jour s’est bien passée, le cours d’Ethereum a commencé à s’affaiblir face au roi des cryptomonnaies :

Depuis The Merge, le cours d'Ethereum sous-performe le cours du Bitcoin.
Cours d’Ethereum face au Bitcoin (1W)

Il y a un adage qui dit : « buy the rumour, sell the news » et il semblerait que ce soit ce qu’il s’est passé lors du passage du PoW au PoS. En effet, comme on peut le voir sur le graphique, la paire ETH/BTC a chuté tout au long de l’année 2023. La tendance de la paire a été clairement baissière pendant toute l’année. Récemment, les acheteurs ont répondu présent au niveau du support à 0,05 BTC. Aussi, une potentielle légère divergence haussière pourrait se mettre en place en cas de clôture au-dessus de 38 de RSI. Quoi qu’il arrive, le cours devra casser la trendline baissière et retrouver une dynamique haussière (creux et sommets ascendants) en hebdomadaire.

Le cours d’Ethereum reste solide malgré la distribution des whales

Il est souvent intéressant de regarder le comportement des opérateurs ayant un réel impact sur le marché des cryptomonnaies. L’analyse on-chain permet de recueillir des informations sur les whales. Les whales sont des entités ayant plus de 1 000 BTC en portefeuille, mais ici, on va s’intéresser aux entités ayant plus de 10 000 ETH :

Les whales ayant plus de 10 000 ETH ont distribué pendant toute l'année 2023.
Évolution des adresses ayant plus de 10 000 ETH en portefeuille. Source : Glassnode

Lors du dernier cycle, les whales ont accumulé jusqu’au mois de mai 2021. Ensuite, on peut voir qu’il y a eu un changement de comportement de la part de ces opérateurs. Le cours a malgré tout réussi à marquer un nouveau plus haut historique quelques mois plus tard, mais la fête n’a pas duré longtemps. Du mois de mars au mois de décembre 2022, les entités ayant plus de 10 000 ETH ont alterné entre accumulation et distribution.

Le comportement des whales en 2023 est assez clair. Elles ont décidé de distribuer pendant toute l’année. Malgré cette distribution intense, le cours d’ETH a continué de grimper. Ceci montre toute la résilience du cours d’ETH face au dollar. Toutefois, si ce comportement persistait, le cours pourrait avoir du mal à exploser à la hausse.

Grâce à la clôture au-dessus des 2 030 $ en mensuel, le cours marque une structure haussière. Dans cette unité de temps, le cours a une configuration qui ressemble à la fin de l’année 2020. Le cours d’Ethereum explosera-t-il en 2024 ? En hebdomadaire, ETH va devoir se séparer des 2 400 $. En cas de cassure de ce niveau, le cours pourrait rejoindre la zone de rechargement de shorts située au-delà des 3 000 $. ETH est solide face au dollar, mais il est toujours fragile face au Bitcoin. La paire ETH/BTC est en chute libre en 2023. De leur côté, les whales ont passé l’année à distribuer. Malgré ce comportement, le cours d’ETH est parvenu à évoluer à la hausse. Si un ETF Bitcoin au comptant est validé en début d’année, il est possible qu’Ethereum puisse également en profiter. En effet, certains géants de l’investissement ont déjà déposé des demandes d’ETF Ethereum au comptant.

Pour faire le plein de cryptos, rendez-vous sur Binance, le leader des exchanges. Vous y trouverez toutes les cryptomonnaies les plus connues, ainsi que les projets novateurs présentés sur leur launchpool. Grâce à ce lien affilié, bénéficiez de 10 % de remise sur vos frais de trading et soutenez le travail du JdC
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

crpto_me

Oenologue de formation, j’ai voyagé dans différents pays et découvert le Bitcoin et les cryptomonnaies. Je me suis notamment formé à l’Analyse Technique et je souhaite partager mes connaissances. Je continuerai à apprendre et à partager.