Société Générale, bitcoin et ether : la crypto gagne du terrain en France

Banque et cryptos – La Société Générale Securities Services (SGSS) accélère l’adoption du bitcoin (BTC) et de l’ether (ETH) en France, avec son nouveau service destiné aux gestionnaires d’actifs.

La Société Générale lance un fonds cryptos tricolore

L’adoption institutionnelle des cryptomonnaies se pare des couleurs bleu, blanc, rouge. Dans un communiqué du 14 septembre dernier, la Société Générale Securities Services a annoncé le lancement de ses nouveaux services, destinés aux gestionnaires d’actifs qui souhaitent proposer des fonds établis sur les cryptomonnaies.

Ces sociétés de gestion pourront ainsi développer de nouvelles offres, « de manière simple et adaptée, dans le cadre réglementaire européen ».

Le gestionnaire d’actifs français Arquant Capital SAS a adopté ce nouveau service de la SGSS lié aux actifs numériques. L’entreprise, agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF), a lancé sa gamme de fonds cryptos professionnels « de droit français ». Arquant Capital SAS propose deux produits basés sur le Bitcoin et l’Ether, et leurs dérivés.

La SGSS prend ainsi conscience de la demande croissante des investisseurs pour les cryptomonnaies. David Abitbol, qui dirige la SGSS, a souligné l’augmentation de la capacité de la société « à répondre aux besoins de diversification des gestionnaires d’actifs », grâce à cette combinaison de son expertise avec celle d’Arquant Capital.

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Une ouverture au Bitcoin, après plusieurs initiatives dans la finance décentralisée

Depuis plusieurs années, la Société Générale s’intéresse aux cas d’applications de la blockchain dans la finance décentralisée, alors qu’elle a préféré garder dans un premier temps, ses distances avec le Bitcoin.

En 2017, Severin Cabannes, PDG délégué de la Société Générale, soulignait alors que son entreprise était très encline « à investir dans la technologie blockchain », mais pas dans le Bitcoin.

Dès 2019, la Société Générale SFH avait émis sur Ethereum, des Obligations de financement de l’habitat (OFH) sous forme de security tokens. En 2021, la Société Générale Forge choisit la blockchain Tezos (XTZ) pour le lancement du premier produit structuré tokénisé.

L’écosystème crypto français se développe – Comment entreprendre dans les cryptos en France ?

L’année dernière, Sylvain Prigent, co-fondateur de SG Forge, publie également une proposition au nom de son entreprise, sur le module de gouvernance de MakerDAO, afin de demander l’ajout d’un nouveau type de collatéral qui puisse être utilisé pour contracter des prêts en DAI.

La France ne figure peut-être pas dans certains classements relatifs à des évènements cryptos majeurs, mais son écosystème crypto se développe progressivement au fil du temps.

Le temps de l’intérêt des géants de la finance pour Bitcoin est venu. Et vous, que faites-vous pour préparer l’avenir ? Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour