Le singapourien Temasek, nouvelle victime de l’effondrement de FTX

La cité-État perd ses investissements Singapour fait partie des leaders mondiaux en matière de nouvelles technologies et son intérêt pour la blockchain n’a jamais faibli. Il était même question récemment de tokéniser sa monnaie nationale. À travers un de ces fonds souverains, le Temasek Holdings, Singapour avait pris des positions dans FTX ces deux dernières années. Ils rejoignent ainsi officiellement la longue liste des investisseurs impactés par le naufrage de la plateforme de Sam Bankman-Fried.

Temasek avait investi 275 millions de dollars dans FTX

Disons le tout net, les sommes perdues par ce fonds souverain ne mettent pas en danger sa survie. Les équipes de Temasek gèrent environ 300 milliards de dollars et ce ne sont pas les 275 millions perdus chez FTX qui vont changer la donne. Dans le détail, il y avait 210 millions investis chez FTX et 65 millions chez FTX.US, soit 1% et 1,5% des parts totales des sociétés de SBF.

C’est entre octobre 2021 et janvier 2022 que le fond souverain a mis la main au portefeuille après une diligence approfondie. On peut même lire sur le communiqué qu’elle a duré environ huit mois, de février à octobre 2021, mais qu’il n’est « malheureusement pas possible d’éliminer tous les risques ». Cependant, au vu des derniers événements, et avant même de savoir ce qu’il adviendra des entités FTX et FTX.US, le fonds considère ses investissements comme perdus :

« Compte tenu de la situation financière de FTX, nous avons décidé de déprécier la totalité de notre investissement dans FTX, quel que soit le résultat du dossier de protection contre la faillite de FTX. »

Ce gigantesque fond d'investissement de Singapour vient d'annoncer avoir perdu 275 millions de dollars dans le naufrage de FTX.
Un fond souverain de Singapour annonce avoir perdu 275 millions de dollars dans l’affaire FTX

>> Envie d’ajouter des cryptos dans votre wallet ? Inscrivez-vous sur Bitget (lien commercial) <<

Le fond d’investissement continue de croire en la blockchain

Temasek alloue 6% de son portefeuille aux entreprises en phase de démarrage et c’est dans ce cadre là que les investissements ont eu lieu. L’idée était de s’exposer au secteur grandissant des cryptos par l’intermédiaire d’un exchange de premier ordre sans pour autant posséder directement de la cryptomonnaie. Malgré l’échec du placement et la déception apparente, le fonds continue à croire en la blockchain :

« Il ressort de cet investissement que peut-être notre croyance dans les actions, le jugement et le leadership de Sam Bankman-Fried… semble avoir été déplacée. Mais nous continuons de reconnaitre le potentiel des applications blockchain et des technologies décentralisées pour transformer différents secteurs de l’économie et créer un monde plus connecté. »

La perte de 0,09% de son portefeuille n’aura quasiment aucune conséquence financière pour les citoyens de Singapour, mais c’est plutôt l’image du secteur qui en prend un coup. Temasek rejoint ainsi qu’autres grand acteurs financiers comme Softbank, Paradigm, Multicoin Capital ou encore Sequoia Capital qui viennent de faire une croix sur leur argent. Évidemment, les petits épargnants sont, eux aussi, fortement touchés par le naufrage de FTX et ils tentent de s’organiser à leur façon.

Pour vous, la technologie blockchain et les cryptomonnaies seront bientôt au cœur du quotidien de chacun d’entre nous. Vous pouvez vous exposer à Bitcoin, Ethereum et aux autres tokens sur l’exchange qui monte. Inscrivez-vous dès maintenant sur Bitget et commencez à vous familiariser avec ce monde (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour