ICO & crypto-nationale : les îles Marshall se lancent !

Le parlement de ce pays-archipel vient de l’approuver, le Sovereign (SOV) sera, au côté du dollar américain, la deuxième monnaie nationale dont le cours est légal. Ce dernier point nous met en analogie le Petro du Venezuela, qui lui, n’a pas réussi à être reconnu par l’état comme une monnaie nationale.

Le projet a été mené par la présidente Heine faisant partie de sa vision d’un développement « E-conomy » (jeu de mot traduisant l’économie digitale). Elle espère intégrer la technologie blockchain dans son système administratif (identification, propriété, licence) jusqu’à l’utilisation d’une monnaie numérique dans son économie : ce fameux Sovereign.

En phase de développement par l’équipe de Neemaentreprise israélienne spécialisée en blockchainle Sovereign sera introduit sur le marché comme une cryptomonnaie classique, par une ICO. Elle sera d’abord réservée aux citoyens, puis ouvert aux investisseurs étrangers, l’ICO aura pour but de permettre aux iles Marshall de récolter assez de fonds pour pouvoir :

  • étendre son développement économique ;
  • financer le développements sanitaire et sociale du pays ;
  • rembourser sa dette.

Le plus étonnant reste à suivre : même si ce token sera lancé par un état souverain, le gouvernement maintiendra une blockchain transparente et décentralisée. Le projet sera même open-source !

Le PDG de Neema, Barak Ben Ezer l’a dit lui même, le SOV (abréviation pour Sovereign) sera unique dans son genre.

Vincent

Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour