Google ne veut pas rater la révolution du Web3 et assemble une équipe de choc

Google met les bouchées doubles – En parallèle avec l’essor des cryptomonnaies et de la finance décentralisée (DeFi), le Web3 est apparu comme une nouvelle évolution d’internet. Désormais, de plus en plus de géants de la tech, tels que Google, souhaitent franchir le pas et profiter de l’engouement rencontré par ce nouvel écosystème. 

Google se met au Web3

Google dispose d’un service baptisé « Google Cloud », permettant de créer des infrastructures favorisant un déploiement facile et évolutif. 

Le vendredi 6 mai, Amit Zavery, le vice-président de Google Cloud, a annoncé à ses employés la création d’une équipe spécialisée dans le Web3.

« Le monde n’en est qu’à ses débuts dans l’adoption de Web3. C’est un marché qui montre déjà un énorme potentiel, avec de nombreux clients qui nous demandent d’augmenter notre support pour le Web3 et les technologies liées aux cryptomonnaies. »

Cette nouvelle équipe aura pour mission de créer des services facilitant la mise en place d’infrastructures du Web3. Par exemple, Google Cloud pourrait proposer des services facilitant le déploiement de nœuds blockchains. Ces derniers sont effectivement indispensables au bon fonctionnement d’une application décentralisée.

Comme l’a expliqué Zavery à nos confrères de CNBC, Google n’a pas pour objectif de prendre directement part à l’écosystème des cryptomonnaies. En effet, l’entreprise souhaite « fournir les technologies permettant aux entreprises de tirer parti de la nature distribuée du Web3 »

Une annonce qui fait suite à une volonté déjà exprimée en février dernier par le CEO d’Alphabet, la société mère de Google. Ce dernier déclarait alors « surveiller de près » les évolutions et souhaitait « soutenir » ces innovations. 

>> Inutile de tourner en rond pour gagner des intérêts avec vos USDC sur Kucoin (lien affilié). <<

La guerre contre Amazon est déclarée

Le principal concurrent de Google Cloud n’est autre que le géant Amazon. En effet, l’Amazon Web Service (AWS) est une pierre angulaire d’internet. 

Cette hégémonie d’Amazon existe également dans l’écosystème des cryptomonnaies. En effet, 68 % des nœuds complets Ethereum sont hébergés sur des services tiers. Parmi ces 68 %, près de 45 % sont hébergés sur l’Amazon Web Service

68 % des nœuds complets Ethereum sont hébergés sur des services tiers. Parmi ces 68 %, près de 45 % sont hébergés sur l'Amazon Web Service. 
Répartition des nœuds Ethereum en fonction de l’hébergeur – Source : Ethernodes.

De son côté, Google Cloud est loin de lui arriver à la cheville. En effet, seuls 3,7 % des nœuds Ethereum hébergés auprès d’un service tiers le sont chez Google Cloud

À l’avenir, Google pourrait bien adopter plus amplement les cryptomonnaies. En effet, Arnold Goldberg, le directeur de la division paiement de Google, a affirmé accorder beaucoup d’attention aux cryptomonnaies. Une attention qui pourrait mener à l’ajout des cryptos au service de Google Pay !

Si Google s’intéresse également aux cryptomonnaies, ce n’est pas pour rien. Ce genre de signal ne devrait pas vous laisser indifférent, donc inscrivez vous sur Kucoin et prenez part à l’aventure crypto !

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour