Gamestop dans le mal : des licenciements pour se rentabiliser ?

Restructuration et changement – Le président de Gamestop – the chairman – a décidé de réduire ses effectifs pour relancer la dynamique de son entreprise. En effet, Ryan Cohen n’est pas satisfait de certaines choses et l’a fait savoir à ses équipes ces jours-ci. Après des investissements dans le Web3 au printemps dernier, l’heure est à la rentabilité et cela passe apparemment par une refonte de la direction et un rééquilibrage des effectifs de l’entreprise. Détails à suivre.

Changement dans l’équipe de direction chez Gamestop

La nouvelle a été annoncée au personnel de Gamestop via un message diffusé en interne et bien sûr rendu public sur internet quelques minutes plus tard. Matt Furlong, le CEO, a fait savoir à ses équipes que des restructurations étaient en cours et qu’elles toucheraient différents secteurs de l’entreprise. Tout d’abord, c’est le départ de Mike Recupero, le directeur financier, qui est acté par la direction. Arrivé il y a à peine un an, ce dernier ne correspond pas aux attentes de ses responsables.

Par un jeu de chaises musicales, c’est Diana Jajeh, anciennement chef comptable qui prend le poste avec un salaire d’environ 200 000 dollars par an. Une prime de réussite est également sur la table avec 2 millions de dollars en cas de bon résultat. Mais ce changement à la direction financière est loin d’être le seul.

Gamestop vient d'annoncer des remaniements dans ses effectifs avec de nombreux départs à la clé. Le directeur financier fait les frais de cette nouvelle politique tout comme le secteur Web3 qui perd des ingénieurs. La direction assure que les magasins ne seront pas touchés par ces licenciements car ils sont le cœur de l'entreprise.
Le secteur des jeux vidéos n’est pas épargné par la conjoncture économique

>> Pendant l’hiver crypto, profitez des prix bas, inscrivez-vous sur eToro (lien commercial) <<

Le secteur Web3 également touché par les licenciements

La partie administrative de la société est principalement concernée par les licenciements, car la direction souhaite réduire ses coûts de fonctionnement sans pour autant toucher aux effectifs des magasins. Dans son mémo, Matt Furlong précise bien que les directeurs et les employés de magasin sont le cœur de l’entreprise et qu’il ne s’agit pas d’eux.

Par contre, le secteur du Web3 n’est pas épargné si on en croit certaines indiscrétions venant d’un ingénieur de l’entreprise et diffusées sur LinkedIn. Daniel Williams, ingénieur logiciel en chef chez GameStop, a déclaré que plusieurs de ses collègues étaient déjà partis. Il utilise le mot « beaucoup », mais il n’y a pas de chiffre officiel à ce sujet. Après le départ du responsable blockchain maison en septembre dernier, c’est un nouveau rebondissement dans cette branche de la société qui avait pourtant lancé un partenariat avec ImmutableX au début de l’automne.

Malgré des restructurations importantes dans sa branche blockchain, Gamestop continue d'affirmer que le développement de nouveaux produits autour du Web3 est une priorité de sa stratégie d'entreprise. Affaire à suivre dans les mois qui viennent...
Gamestop veut continuer à développer ses magasins tout en lançant de nouveaux produits autour du Web3

Des annonces positives pour renforcer le cours de l’action ?

Finalement, l’idée globale du CEO peut se résumer dans ces quelques mots tirés de sa déclaration aux salariés :

« Tout cela a pour but d’éliminer les coûts excédentaires et d’opérer avec une mentalité renforcée de propriétaire [de magasins]. Tout le monde dans l’organisation doit devenir encore plus actif et se responsabiliser pour de meilleurs résultats. Ces changements nous permettront de rentabiliser nos activités et de poursuivre notre stratégie d’accroissement des ventes de détail et de lancement de nouveaux produits liés au Web3. »

La direction a voté la semaine dernière le partage – le split – de son action en quatre pour stimuler le cours, mais après une rapide hausse de 8 %, le cours de l’action est globalement à la baisse.

Les nouvelles de restructurations ou de licenciements se multiplient dans une conjoncture économique plutôt défavorable pour les entreprises du secteur des cryptos et du gaming dans son ensemble. Les grands exchanges ont tous annoncé plus ou moins ce type de mesure dans les derniers mois et le dernier en date est Bybit qui serait prêt à se priver de 30 % de ses effectifs.

La chute des cours impacte l’ensemble des acteurs de l’écosystème. Profitez des conditions actuelles de marché pour accumuler tranquillement du Bitcoin. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme eToro (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour