Le metaverse, un danger ? La crypto dans le collimateur du régulateur britannique

Do not enter – Nombreux sont les géants de la finance qui crient leur amour pour le metaverse, ce monde virtuel, avenir de nos réseaux sociaux. Inspirant pour les mastodontes du web 2 usés par un Internet à bout de souffle, symbole d’innovation pour les startups émergentes du web 3, le metaverse cherche encore à se définir. Inconnu et mystérieux, il intrigue et intéresse même le corps politique. Ainsi, cette semaine, c’est donc la Banque d’Angleterre qui s’est franchement exprimée sur le sujet.

To be or not to be in the metaverse

Au pays de la langue de Shakespeare les cryptomonnaies ont tendance à être surveillées. Bien que le royaume ne soit pas complétement fermé aux technologies du web 3 et autre crypto-actifs, il garde en tête la nécessite de protéger les consommateurs face aux dangers de la finance décentralisée.

Aussi, la Banque Centrale anglaise à fait part cette semaine de son inquiétude face au développement du métavers. Le nerf de la guerre étant pour l’institution l’usage des cryptomonnaies dans le monde virtuel de demain prétextant un « risque systémique ».

En d’autres termes, le métavers et surtout l’usage des cryptomonnaies en son sein pourraient avoir des répercussions sur l’organisation de notre société, même atteindre les organes qui le font vivre.

La banque d'Angleterre s'annonce inquiète quant à l'usage des cryptomonnaies dans le metaverse
La Banque d’Angleterre alerte sur l’usage des cryptomonnaies dans le metaverse.

>> Avant de plonger dans le metaverse, faites le plein de cryptomonnaies sur FTX (lien commercial) <<

No Futur pour la décentralisation ?

Les précisions de la banque d’Angleterre sont donc à franches à ce sujet. L’usage de cryptomonnaies dans le metaverse pourrait avoir des conséquences à plusieurs niveaux. Tout d’abord, à un niveau mondial. La croissance du métavers pousse les institutions et les grandes entreprises qui régissent ce monde à sortir de leur zone de confort, et, de fait, s’exposer aux risques liés aux cryptomonnaies. Ensuite, au niveau du consommateur la création d’un budget métavers pour les ménages inquiète. Par exemple, les NFT apparaissent comme les solutions de demain à certaines problématiques d’aujourd’hui, laissant ainsi espérer leur usage massif à l’avenir.

En d’autres termes et de manière plus générale la banque d’Angleterre souligne donc les effets de la décentralisation et l’importance d’une régulation stricte si le métavers et les cryptomonnaies sont amenées à être adoptées globalement. Elles seraient alors, toujours d’après la banque centrale britannique un problème pour la stabilité financière globale.

Comme toutes les innovations passées et futures, les technologies du web 3 et du métavers invitent nos institutions à penser un cadre légal pour accompagner le développement du secteur. Un peu comme pour l’adoption de Bitcoin, les approches du metaverse selon les différents pays et chacun impose son style. Dubaï, par exemple, a fait du métavers un axe majeur du développement de sa croissance économique pour les décennies à venir.

Metaverse, Finance Décentralisée, crypto-actifs… autant de notions qui font de plus en plus partie du quotidien. Prenez les devants et commencez à accumuler et trader vos premiers bitcoins. Inscrivez-vous sur la plateforme de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial).

Magali

Issue d’une formation littéraire en classe préparatoire puis universitaire, je suis passionnée par l’univers de la blockchain depuis 2017. L’univers des NFT, play to earn et du metaverse m’ont happée; je suis devenue en 2019 Axie enthousiaste. De fil en aiguille, j’ai tissé mes connaissances pour n’être plus que crypto-enthousiaste.

Recevez un condensé d'information chaque jour