Vendre 160 millions de $ de mineurs de Bitcoin à l’arrache : BlockFi veut du cash

Crédits à vendre – Après avoir publié les informations relatives à sa situation financière, BlockFi avance dans sa procédure de faillite avec une vente prochaine de 160 millions de dollars de prêts. Si certaines de ces créances sont douteuses, les plus opportunistes pourraient s’intéresser aux machines de minage qui garantissent ces prêts.

BlockFi vend des prêts adossés à du matériel de minage

Citant deux sources au fait de l’affaire, l’article de Bloomberg du 23 janvier dernier indique que BlockFi envisage de vendre 160 millions de dollars de prêts, garantis par environ 68 000 machines de minage. Certains de ces prêts seraient liés à des emprunteurs qui ont déjà fait défaut, et seraient sous-collatéralisés, au vu de la baisse des prix de ces équipements.

Selon les données du 24 janvier de Hashrate index, l’indice de prix pour les ASIC générant moins de 38 joules/th et l’indice pour ceux produisant entre 38 et 68 joules/th ont chuté d’environ 85 % sur un an, jour pour jour. Sur la même période, l’indice de prix des ASIC générant plus de 68 joules/th a enregistré une baisse de près de 82 %.

Minage de Bitcoin

>> Faites vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance, 10% de frais offerts (lien commercial) <<

Une autre manière de saisir les opportunités liées au Bitcoin ?

BlockFi a lancé l’appel d’offres pour ces prêts l’année dernière, et les acheteurs ont jusqu’au 24 janvier pour soumettre leurs propositions. Quelles sont les chances de BlockFi de trouver un acheteur pour ces prêts, dont le remboursement de certains s’avère incertain ?

Au mois d’octobre, la nouvelle entité de Grayscale, le Grayscale Digital Infrastructure Opportunities (GDIO), avait lancé son nouveau produit à destination des investisseurs, qui souhaitent saisir les opportunités que l’hiver crypto offre dans le secteur du minage.

Les fonds du GDAO servent à acheter du matériel de minage que les acteurs du secteur, rencontrant des difficultés, vendent à bas prix. Cet équipement servira à miner du Bitcoin (BTC), qui sera revendu pour générer des revenus, à redistribuer aux investisseurs.

Théoriquement, les prêts de BlockFi pourraient donc trouver preneur auprès des entités comme le GDIO, qui voient ces marchés baissiers comme une opportunité d’acquérir, via différents moyens, du matériel de minage à prix bradés.

En outre, les hausses récentes du prix du Bitcoin, qui a reconquis non seulement les 20 000 $, mais également les 23 000 $, sont un autre facteur à prendre en considération, pour déterminer la probabilité que BlockFi trouve un acheteur pour ses prêts cryptos garantis par des machines de minage.

Un regain d’optimisme sur un prochain rallye haussier sur le court terme pourrait pousser des entités, qui veulent se servir de ces équipements pour miner du Bitcoin à profit, à soumettre une offre.

BlockFi veut donc renflouer sa trésorerie en cédant 160 millions de dollars de prêts. Les entités qui lorgnent sur les machines de minage garantissant ces prêts ou les sociétés de rachat de créances pourraient répondre à l’appel d’offres de la société.

Si arrivé à la fin de cet article, vous n’êtes toujours pas convaincu de l’importance vitale de prendre le train de Bitcoin et des cryptomonnaies, quittons-nous bons amis : rien ni personne n’y parviendra ! Courez vous inscrire sur Binanceet économisez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour