JP Morgan prépare son wallet crypto : un pas vers l’adoption ?

Fusion entre banques et cryptos ? – La multinationale bancaire JP Morgan est un cas un peu à part parmi ses pairs. À défaut d’aimer Bitcoin (BTC) et les cryptos décentralisées, la méga-banque s’est très tôt intéressée aux blockchains, et a même annoncé son « JPM Coin » dès février 2019. Aujourd’hui, on apprend que le géant bancaire s’apprêterait à proposer son propre wallet de crypto-actifs.

Le « JP Morgan Wallet » bientôt disponible ?

La pieuvre bancaire géante qu’est la JP Morgan à un comportement assez curieux envers Bitcoin et les cryptos, puisqu’elle a une double personnalité entre sa tête et son corps. Son CEO, Jamie Dimon, déteste profondément les cryptomonnaies, traitant Bitcoin de « fraude » dès 2017, ou encore récemment de « Ponzi décentralisé » (septembre 2022).

A l’exact opposé, ses services ont très tôt utilisé (du moins pour une banque) une des principales technologies sous-jacentes aux cryptos : les blockchains. Dès septembre 2018, la JP Morgan a ainsi développé son premier réseau de paiement basé sur blockchain, appelé Quorum. Depuis, elle est devenue experte en la matière, et a conçu une nouvelle infrastructure reposant sur cette technologie, et nommée cette fois Onyx.

En attendant un nouveau dénigrement de Bitcoin par Jamie Dimon, sa banque continue en tout cas de développer son secteur crypto. C’est notamment l’avocat Michael Kondoudis, spécialisé dans les dépôts de brevets et marques, qui nous le rapporte via Twitter. Le terme « JP Morgan Wallet » vient ainsi de devenir officiellement une marque déposée.

« JP Morgan Wallet est désormais une marque déposée. (…) »

La banque JP Morgan obtient le dépôt de marque pour son crypto-wallet maison.
Compte Twitter @KondoudisLaw

>> Pour vos achats crypto, inscrivez-vous sur la plateforme AscendEX, 10 000 sats de bitcoin offerts (lien commercial) <<

Des crypto-paiements bientôt monnaie courante chez les géants bancaires ?

Parmi les divers services financiers couverts par ce JP Morgan Wallet, nous en retrouvons donc plusieurs liés à nos chers crypto-actifs (ce sont d’ailleurs les premiers cités) :

  • fourniture d’un transfert électronique de monnaies numériques ;
  • échanges financiers de monnaies numériques ;
  • traitement des paiements en cryptomonnaies.

Si cette demande n’a été approuvée que ce 15 novembre 2022, on notera ci-dessous que ce souhait de la JP Morgan d’avoir son propre portefeuille crypto ne date pas d’hier. Car, même si comme nous l’évoquions plus haut, Jamie Dimon traitait encore Bitcoin de « Ponzi » en septembre dernier, la demande d’enregistrement du JP Morgan Wallet remonte, elle, à juillet 2020 !

C’est officiel, la JP Morgan va proposer son propre wallet Bitcoin et cryptos.
Le JP Morgan Wallet approuvé par le Bureau des brevets et marques des États-Unis – Source : tsdr.uspto.gov

La JP Morgan va donc permettre les transferts de ce que son CEO ose traiter ni plus ni moins d’arnaques pyramidales. Dédoublement de la personnalité, on vous dit. Et, la détestation de Jamie Dimon pour la décentralisation des cryptos a d’ailleurs dû être aussi éprouvée début novembre. En effet, à cette date, la JP Morgan a exécuté de premiers échanges de finance décentralisée (DeFi) grâce à Polygon (MATIC) et Aave (AAVE).

La volatilité des marchés cryptos vous effraie ? Vous voulez revenir aux sources de la blockchain ? Inscrivez-vous sur AscendEX, car en accomplissant de très simples tâches quotidiennes, vous allez recevoir des satoshis issus du minage de bitcoins directement sur votre wallet. Et pour bien commencer, 10 000 sats en bonus d’inscription grâce à notre lien (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour