Les USA en passe de durcir la réglementation des cryptomonnaies ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.1
(27)

Dura lex sed lexLes États Unis seraient en passe de durcir les exigences réglementaires concernant les entreprises crypto, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le Secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, devant le Congrès. 

Durcissement des exigences

Steven Mnuchin a détaillé certains points des nouvelles régulations à venir, lors d’une audience face au Comité des Finances du Sénat américain. Ce dernier a affirmé consacrer “beaucoup de temps” au sujet des cryptomonnaies.

Il a par la suite précisé sa pensée. S’il peut accepter l’idée que ces nouvelles technologies monétaires viennent à prendre de l’ampleur dans le futur, hors de question de ne pas cadrer strictement cette évolution :

“Nous voulons [que] la technologie progresse, mais d’un autre côté, nous devons nous assurer que les cryptomonnaies ne deviennent pas l’équivalent numérique des anciens comptes bancaires suisses à numéro. »

Pour ce faire, Mnuchin estime qu’il faut que les forces de l’ordre soient en mesure d’analyser les flux financiers, dans le but d’identifier les transferts qui relèvent du blanchiment d’argent.

« Les cryptomonnaies, telles que le Bitcoin, ont été exploitées pour soutenir des milliards de dollars d’activités illicites comme la cybercriminalité, l’évasion fiscale, l’extorsion, les rançons, le trafic de drogues, la traite des êtres humains », a-t-il déclaré.

Rien que ça, serait-on tentés de dire. Evidemment, face à la force d’une telle argumentation indiscutable, difficile de résister : vivement l’arrivée des mesures de KYC pour utiliser le moindre wallet mobile, pas vrai ?

Le potentiel des stablecoins

En accord avec le reste de son discours, le Secrétaire au Trésor américain reconnaît l’intérêt des cryptomonnaies et plus particulièrement des stablecoins, ces actifs numériques dont la valeur est basée sur celle de monnaies fiduciaires comme le dollar ou l’euro.

 « Nous pensons que la technologie peut être utilisée pour [faciliter à terme] les paiements, en particulier les (…) paiements transfrontaliers en dollars »

Une annonce qui fait notamment écho à la volonté de la FED d’accélérer son projet d’émission d’un cryptodollar sous contrôle strict, pour tenter de prendre de vitesse le lancement de la cryptomonnaie d’état chinoise.

Pour autant, difficile pour l’heure de statuer sur le contenu de ces nouvelles règles annoncées comme strictes : il faudra encore attendre pour obtenir un détail quelconque des grandes lignes de ces nouvelles obligations qui devraient s’imposer à la cryptosphère.

L’année 2020 pourrait bien être témoin du lancement des premières cryptomonnaies étatiques de la part des grandes puissances mondiales, comme la Chine ou les États Unis. Quoi qu’il en soit, la cryptosphère ne sera pas oublié : les cryptomonnaies ont gagné l’attention des régulateurs mondiaux, et la pression n’est pas prête de retomber.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.1 / 5. Nombre de votes : 27

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Antoine
Invité
Antoine

Objectif : Obliger à n’utiliser que de la Crypto émise par l’état ?

Toto
Invité
Toto

On devra probablement déclarer toutes nos adresses de wallet

grud
Invité
grud

Il faut comprendre que des hopitaux sont touchés par le rançonnage alors que certains appareils qui maintiennent en vie des gens sont branchés en réseau . Des mairies , des administrations ont versé de l’argent pour débloquer la situation puisqu’elles ne pouvaient plus utiliser leur service . Des entreprises , usines , etc… Les demeurés à l’origine de ça seront la cause de l’effondrement des cryptomonnaies . Vous savez si les crypto ne sont plus utilisées , les criminels utiliseront le dollar en cash qui lui est passe partout à l’internationale . A moins qu’ils arrivent à blanchir les monnaies électronique d’état . Là ça risque poser problèmes , car les trafiques vont exploser . Comprendre que dans ces trafiques ( humains , drogue , etc… ) ce n’est pas la monnaie qui en est la cause principale mais l’immédiateté de la transaction . La solution est alors de forcer… Lire la suite »