Cryptomonnaie nationale : la Chine vise la 1ère place

Trading du CoinTrading du Coin

Nous en parlons depuis le 9 mars 2018 C’est un haut cadre chinois du Center for International Economic Exchanges (CCIEE) qui l’affirme. La Banque centrale chinoise veut être la première des banques centrales à émettre une “cryptomonnaie” d’État.

La Chine vise la 1ère place des monnaies numériques

Oubliant peut-être un peu vite la première expérience (certes malheureuse) du Petro du Venezuela, Huang Qifan vice-président du China Center for International Economic Exchanges – expose que, pour lui :

« La Banque populaire de Chine (PBoC) sera probablement la première banque centrale au monde à émettre une monnaie numérique souveraine ».

Le groupe de réflexion économique que constitue le CCIEE étudie de près l’avancement du projet de cryptomonnaie de la banque centrale chinoise, la désignant sous le terme de Digital Currency Electronic Payment, ou DCEP.

Le DCEP serait ainsi le mieux placé dans la course aux monnaies numériques de banque centrale (CBDC) selon le responsable du think thank chinois. Il précise que la PBoC travaillerait sur le projet depuis 5 ou 6 ans déjà !

Renminbi numérique : la « monnaie du peuple » veut abattre le SWIFT

Dans son discours, Huang Qifan a également dénoncé la dépendance actuelle au système SWIFT des paiements internationaux – soumis au bon vouloir d’éventuelles sanctions américaines – ainsi que le fait que ce système est de plus en plus dépassé :

« SWIFT est un système de paiement désuet, inefficace et coûteux. Depuis la création de SWIFT il y a 46 ans, la technologie a été mise à jour lentement avec une efficacité assez faible ».

Comme nous l’avions expliqué précédemment, la monnaie numérique chinoise sera basée sur un système à deux niveaux :

  1. le premier reliera la banque centrale chinoise (seule émettrice) à toutes les banques commerciales ;
  2. le deuxième niveau reliera les banques commerciales aux professionnels et particuliers.

Une révélation d’importance est à noter dans ce discours : si le vice-président du CCIEE dit vrai, le DCEP vise à terme à remplacer (et pas simplement à coexister) avec la masse monétaire actuelle en Chine :

« L’importance du paiement électronique par monnaie numérique (DCEP) réside dans le fait qu’il ne s’agit pas de numériser la monnaie existante, mais de remplacer la monnaie de réserve (M0). Elle réduit considérablement la dépendance au processus d’échange entre comptes [bancaires], ce qui favorisera la circulation et l’internationalisation du renminbi ».

Des monnaies décentralisées ou privées ? Hors de question !

Quant à Bitcoin (BTC) ou à la Libra de Facebook, n’en parlez pas à Huang Qifan :

« Ces monnaies décentralisées basées sur blockchain sont hors-jeu par rapport aux monnaies souveraines. Leur émission ne peut être garantie, leur valeur ne peut être stabilisée (…) Je ne crois pas non plus que Libra réussira ».

Oui a la cryptomonnaie d’état, non à Bitcoin, non aux monnaies privées. Voilà qui ravira tous les investisseurs qui pensaient être en train de perdre leur atout en investissant dans Bitcoin. Ceux qui font le choix de la blockchain, ou mieux encore, du stablecoin, et bien…

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar