L’académie chinoise des sciences lance un labo blockchain

Trading du CoinTrading du Coin

L’académie chinoise des sciences, l’une des plus importantes institutions scientifiques du pays, vient d’annoncer un nouveau projet autour de la blockchain, le lancement d’un nouveau « Big Data and Blockchain Lab ».

Le laboratoire, qui est lancé en collaboration avec Tai Cloud Corp, une start-up basée à Pékin, se concentrera sur la relation entre la technologie blockchain et les mathématiques.

Xiaoshan Gao, responsable du centre pour les mathématiques de l’académie chinoise, a déclaré lors du séminaire qu’il estime que les méthodes mathématiques joueront un rôle-clé dans de nombreux problèmes de base dans la technologie blockchain.

Rappelons aussi, qu’en début d’année, l’académie avait annoncé qu’elle envisageait le développement d’une plateforme qui pourrait « soutenir simultanément les blockchains publiques, privées et les blockchains consortium».

Ce laboratoire a été lancé peu de temps après que le président chinois Xi Jinping ait approuvé la technologie blockchain lors de la conférence annuelle organisée par l’académie des sciences le mois dernier.

Dans le domaine des innovations universitaires, Stanford vient aussi d’annoncer la semaine dernière la création d’un centre de recherche sur la blockchain.

L’objectif de ce centre est d’étudier comment la technologie blockchain peut transformer les interactions commerciales traditionnelles. Ce projet innovateur est soutenu en partie par la fondation Ethereum.

En plus de la fondation Ethereum, le « Center for Blockchain Research » a reçu des contributions de Protocol Labs, de la fondation Interchain, de la plateforme d’échange de cryptomonnaies OmiseGO, de Dfinity Stiftung et de PolyChain Capital.

Le programme de recherche de cinq ans sera dirigé par des professeurs d’informatique, et inclura aussi des professeurs d’ingénierie, de physique fondamentale et de droit.

Au-delà de la recherche blockchain, l’initiative développera également des cours sur la mise en œuvre de la blockchain, de son rôle potentiel dans le secteur financier, dans la gestion des données et d’autres domaines.

Boneh, spécialiste de la cryptographie et de la sécurité informatique, un des professeurs responsables du projet a déclaré que « les blockchains deviendront de plus en plus essentielles dans le monde des affaires à l’échelle mondiale », il a ajouté :

« Stanford devrait être à la pointe des initiatives pour améliorer, appliquer et comprendre les nombreux effets de cette technologie […] Une fois que vous entrez dans les détails, vous réalisez rapidement que ce domaine inspirera de nombreuses thèses de doctorat et d’autres innovations. »

Source : Coindesk || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémi M.
Passionné de cryptomonnaies depuis 2015, je suis très enthousiaste de pouvoir participer à cette nouvelle révolution technologique. Je suis persuadé que les cryptomonnaies se démocratiseront au fur et à mesure du temps, et je suis également impatient de voir comment elles évolueront et seront utilisées par un plus large public dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici