France Digitale : renouvellement du board, 2 acteurs de la cryptosphère candidats

Trading du CoinTrading du Coin

France Digitale est une association créée en 2012 dont le but est de fédérer l’écosystème numérique français. Prochainement, 10 membres du bureau vont être renouvelés. Ce bureau est composé de cinq entrepreneurs et de cinq investisseurs. Parmi les candidats, l’on retrouve deux acteurs bien connus de la cryptosphère française : François-Xavier Thoorens (ARK) et Vidal Chriqui (BTU Protocol).

Une association qui pèse dans le game

L’association France Digitale compte aujourd’hui près de 1400 membres, lesquels constitue un mélange d’entrepreneurs et d’investisseurs du numérique issus de diverses sociétés de capital risque ou d’autres business angels.

Son principal objectif est de promouvoir toutes les composantes de l’économie numérique auprès des pouvoirs publics. France Digitale vise ainsi à créer des futurs champions du numérique, et à fédérer cet écosystème, afin de faire de la France un territoire propice au développement des startups de ce nouvel eldorado.

Les board members (membres du bureau) de France Digitale sont élus par leurs pairs au sein de l’association pour un mandat de 2 ans. Ils sont chargés d’être les porte-paroles de l’association.

Les élections internes pour renouveler 10 membres du bureau vont avoir lieu le 20 novembre prochain, et deux personnalités issues du secteur des cryptomonnaies et des technologies blockchain figurent parmi les candidats.

François-Xavier Thoorens et Vidal Chriqui présentent leur candidature à France Digitale

Les deux acteurs candidats au poste de board members de France Digitale sont dont François-Xavier Thoorens, le CEO d’ARK Ecosystem une des premières cryptomonnaies françaises, lancée dès 2016 -, et Vidal Chriqui, cofondateur et inventeur de BTU Protocolpremier protocole blockchain de réservation en direct.

Ils ont tous deux expliqué les raisons qui les conduisent à se présenter :

« Mes fonctions de CEO d’ARK Ecosystem (…) me permettent, depuis plus de deux ans, de travailler de manière approfondie avec les acteurs institutionnels français et européens afin de faire évoluer la législation de l’écosystème blockchain et des cryptoactifs. Mon défi est de pousser la bancarisation des sociétés françaises de la blockchain. », François-Xavier Thoorens (ARK)

« Avec le passage de la loi PACTE, 2020 offre à France Digitale l’opportunité de prendre des initiatives fortes sur la blockchain et de rassembler une communauté française aujourd’hui très dispersée. C’est à cet objectif que je veux m’atteler. », Vidal Chriqui (BTU Protocol)

Souhaitons bonne chance aux deux candidats de la cryptosphère française. Rappelons que l’année dernière, déjà, Sarah-Diane Eck (Surprise, Sandblock) avait été élue à ce bureau. L’avenir nous dira si les diverses actions de sensibilisation crypto entreprises par l’association trouveront (ou non) l’oreille des gouvernants français.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar