chine blockchain

Cryptomonnaie chinoise : les premiers tests grandeur nature prévus à Shenzhen et Suzhou

Trading du CoinTrading du Coin

Souriez, vous êtes testés – La banque centrale chinoise prévoirait un lancement imminent des premiers tests en situation réelle de sa cryptomonnaie étatique. Ces premiers essais auraient lieu dans les villes de Shenzhen et Suzhou. La Chine est-elle en passe d’être la première nation à émettre sa propre cryptomonnaie ?

Un lancement sur les chapeaux de roues

C’est le média chinois Caijing qui le rapporte : la banque centrale chinoiseLa banque populaire de Chine (PBC) – s’apprêterait à lancer des tests grandeur nature pour sa cryptomonnaie étatique. Ainsi, Shenzhen et Suzhou seraient les deux villes pilotes sélectionnées.

Par exemple, les premières expérimentations dans la ville de Shenzhen se dérouleront en deux phases. Tout d’abord, des essais locaux limités dès cette fin d’année 2019. Ensuite, une promotion large de la cryptomonnaie d’Etat dès début 2020. Un planning pour le moins chargé, pourrait-on dire.

Nombreux partenariats

La banque centrale chinoise n’est pas seule dans cette affaire. En effet, elle a mis en place des partenariats avec sept entreprises d’État – à savoir quatre banques commerciales et trois géants du télécom – afin d’assurer les tests. Toujours selon Caijing, la banque centrale a lancé une compétition entre les différentes banques du pays afin de les encourager à élaborer leurs propres stratégies d’implémentation.

Les industries qui seront concernées par ces tests seront d’abord le transport, l’éducation, le commerce et le domaine médical. En parallèle, certaines banques auraient fait le choix de s’associer avec des entreprises de télécom afin de développer des cartes SIM avec wallets intégrés.

Il se murmurerait que ce serait bien la Libra de Facebook qui aurait provoqué tout cet empressement : il faut dire que depuis que Mark Zuckerberg a mis les pieds dans le plat, les cryptomonnaies de banques centrales sont sur le devant de la scène internationale.

La Chine n’est pas le seul pays désireux de créer une cryptomonnaie étatique. La semaine passée, c’était au tour de la Banque de France de déclarer souhaiter la mise en place de tests concernant un crypto-euro pour début 2020. La course a donc débuté… sur les chapeaux de roues.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici