L’Ukraine tremble et Bitcoin plonge sous les 35 000 $

Un monde sans paix – Entre 3h et 4h du matin heure française ce 24 février 2022, le président russe Vladimir Poutine a annoncé avoir lancé une « opération militaire spéciale » en Ukraine. Face au séisme géopolitique, l’ensemble des marchés financiers sont tombés dans le rouge, et les cours de Bitcoin (BTC) et des cryptos n’ont pas fait exception.

>> Jouez la sécurité ! Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

La peur, l’incertitude et le doute à leur sommet en Ukraine

Dans la cryptosphère, le terme de FUD (fear, uncertainty and doubt) est bien connu. Même s’il est assez souvent utilisé pour dénoncer une exagération dans les craintes baissières sur un actif, ce n’est malheureusement pas le cas aujourd’hui.

Avec les graphiques de cours, nous n’avons nul besoin de consulter les nouvelles des sites d’information pour savoir à quelle heure le président Vladimir Poutine a officialisé les opérations militaires russes en Ukraine. Comme nous pouvons le voir sur le cours du Bitcoin contre le dollar US ci-dessous (bougie de 15 minutes), la nouvelle est tombée autour de 3h45 du matin, provoquant un premier décrochage immédiat du prix.

Oscillant autour des 37 000 dollars avant l’annonce martiale, le cours du BTC est rapidement tombé sous les 36 000 dollars, avant de continuer à dégringoler jusqu’à un plus bas vers les 34 330 dollars au moment où l’Europe s’est réveillée en guerre, vers 6h30 du matin.

Au moment d’écrire ces lignes, le cours de Bitcoin est péniblement revenu au-dessus des 35 000 dollars. L’incertitude qui s’annonce, au minimum pour les prochains jours, probablement pour des semaines (voire pire), risque de renforcer le sentiment baissier ambiant.

Le cours du BTC chute suite à l'opération militaire russe en Ukraine
Cours de Bitcoin contre le dollar américain (bougie de 15 min) – Source : tradingview.com

Bien que l’univers de Bitcoin et des cryptomonnaies ne soit bien sûr pas lié directement au conflit russo-ukrainien, leur utilisation par des belligérants des deux parties a été bien réelle. Un récent rapport de la société Elliptic a en effet démontré que des bitcoins et cryptos ont malheureusement servi à « financer la guerre par crowdfunding ».

Bitcoin est résistant et résilient. Demain ou dans quelque temps, vous serez content d’en avoir acheté pendant la crise. Ne tardez pas trop pour profiter des conditions d’achat actuelles, et économisez encore 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien ! Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour