Le géant Tesla a-t-il gagné son pari Bitcoin à 2 milliards ?

L’heure des comptes – Février 2021, Tesla annonçait avoir acheté 1,5 milliard de dollars en Bitcoin (BTC). Une nouvelle qui avait alors ravi la cryptosphère et propulsé le BTC vers de nouveaux sommets. Tesla rejoignait en effet via cette acquisition le rang des entreprises affichant publiquement un soutien à bitcoin. Quelques temps plus tard, le constructeur automobile vendait cependant une partie de ses bitcoins pour équilibrer sa trésorerie. Un an plus tard, la société a-t-elle eu raison de conserver ses bitcoins malgré les nouveaux sommets historiques pour le prix du bitcoin l’année dernière en dépit des vents mauvais ayant animés le marché crypto ces derniers mois ?

Le pari Bitcoin est-il le bon ?

Dans son dépôt annuel du 4 février 2022 auprès de la SEC, Tesla indique détenir des bitcoins dont la « juste valeur marchande » s’élèverait à 1,99 milliard de dollars au 31 décembre 2021. Sur la même période, Tesla aurait enregistré des dépréciations cumulées de 101 millions de dollars contre 128 millionsde bénéfices. Grâce notamment aux bitcoins vendus au cours du premier trimestre.

Les bitcoins de Tesla avec des pépites d'or

Ces chiffres supposent-ils que la société a enregistré un bénéfice net de 27 millions de dollars sur ses bitcoins au 31 décembre 2021 ? Les règles comptables encadrant les cryptomonnaies compliquent quelques peu l’interprétation de ces données. En effet, les entreprises doivent enregistrer une perte lorsque le prix du bitcoin chute, mais ne sont pas autorisées à enregistrer de plus-value lors d’un rebond haussier. A moins de vendre leurs bitcoins.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur KuCoin (lien affilié) <<

Bitcoin : Tesla pour la tech?

Comment savoir alors si la stratégie de Tesla sur ses bitcoins fut payante ou non ? Rapporté à son achat initial de 1,5 milliards de dollars de bitcoin, la « juste valeur marchande » de ces bitcoins au 31 décembre 2021 montre que les positions de la société ont mécaniquement augmenté de 500 millions de dollars. Et ce malgré la vente réalisée en 2021, qui a diminué les avoirs en bitcoin de l’entreprise. Il faut ajouter à ces gains les 128 millions de dollars de bénéfices réalisés par Tesla sur cette vente.

Les chiffres montrent ainsi que la stratégie de Tesla en matière d’exposition à bitcoin fut dans les faits particulièrement profitable en 2021.

Selon les données de Bitcoin Treasuries, Tesla détiendrait actuellement environ 43 200 BTC. Ce qui en ferait la deuxième entreprise la plus exposée au bitcoin. La première position est occupée par l’indéboulonnable MicroStrategy et son nom moins inoxydable patron bitcoiner, Michael Saylor (125 000 BTC au 31 janvier 2022).

Les fonds institutionnels ont porté les cours des cryptomonnaies l’année dernière. Leur présence sur le marché s’intensifie. La branche canadienne de KPMG a encore récemment annoncé avoir acheté des bitcoins et des ethereum, se joignant ainsi à la fête.

Pas besoin d’être milliardaire ou un fonds institutionnel pour investir dans bitcoin et la nouvelle finance ! Idéale pour faire vos premiers pas dans les investissements cryptos, la plateforme Kucoin n’attend plus que vous (lien affilié)

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour