Bitcoin-Art-revolution

Rapport : la révolution Bitcoin est portée par les jeunes adultes

Trading du CoinTrading du Coin

Pour ceux qui suivent l’évolution de Bitcoin et des cryptomonnaies depuis plusieurs années, les changements dans la prise de conscience de cette révolution sont significatifs. Désormais, ce seraient 98,4 % des 18-42 ans qui affirment connaître Bitcoin (BTC) selon un récent sondage aux États-Unis.

Dans un précédent sondage, nous avions déjà vu que près de 20% des jeunes (18-34 ans) possédaient des bitcoins au pays de l’Oncle Sam. Pour les plus sceptiques sur ces précédents résultats, deux nouvelles études viennent confirmer cet engouement des jeunes générations pour les cryptos.

Sondage Paxful : 93% des interrogés ont au moins acheté une fois des cryptos

Infographie sur l’adoption des cryptos par les générations Y et Z – Source : Paxful

Dans ce nouveau sondage réalisé par Paxful, publié ce 19 septembre, la génération Z (18-21 ans) et celle des Millennials (22-42 ans) ont été interrogées ensemble sur leur connaissance et leur adoption des cryptomonnaies.

Parmi ces jeunes adultes interrogés – qui ont déjà quelques connaissances dans les cryptomonnaies 98,4% d’entre eux connaissent l’incontournable Bitcoin, 77,4 % connaissent Ethereum (ETH), 71,6 % Litecoin (LTC) et 47,6 % Ripple.

Et quand on leur demande s’ils pensent que les cryptomonnaies seront une alternative au système bancaire traditionnel, un total de 70% d’entre eux pense que oui, c’est déjà le cas (43,6%), ou que oui, ce le sera dans le futur (26,4%).

Quant à savoir s’ils joignent l’acte à la parole sur les cryptos, cela semble bien être le cas puisque seulement 7% de ces jeunes générations n’ont jamais investis dans les cryptos, là où un total de 93% ont investi, soit uniquement durant les 6 derniers mois (26,6%), soit également pendant les 6 mois précédents (48,9%), soit au moins une fois avant cela (14,6%). L’histoire ne dit pas par contre s’ils ont HODL, ou s’ils les ont revendues.

« C’est enthousiasmant de voir la quasi-adoption de masse chez les jeunes générations aux États-Unis », Ray Youssef, CEO et cofondateur de Paxful

Rapport Michelmores : 20% des riches Millennials ont crypto-investi au Royaume-Uni

Extrait du rapport sur l’investissement des Millenials UK – Source : Michelmores 

Le cabinet d’avocats britannique Michelmores a mené un sondage plus global, portant sur les vecteurs d’investissement favoris de la génération Y, plus précisément parmi ceux qui ont eu les moyens d’investir plus de 25 000 £ dans des actifs financiers.

Dans ce rapport paru le 10 septembre, il s’avère qu’à côté des investissements plus traditionnels (actions, assurance-vie…), près de 20% de ces riches trentenaires déclarent avoir investi dans les cryptos.

« Le résultat de l’enquête selon lequel 20% des personnes interrogées ont investi dans des cryptomonnaies contraste avec un sondage récent de la FCA qui suggérait un chiffre de 3% dans la population générale, ce qui suggère une volonté des millenials de s’éloigner des formes traditionnelles d’investissement et d’adopter de nouvelles technologies (…) », Andrew Oldland, associé principal chez Michelmores

Des jeunes générations qui semblent, bien plus que les anciennes, se tourner vers la nouvelle classe d’actif financier que constituent les cryptoactifs. On pense alors au mot à la mode “flippening“, en se demandant quand le changement de paradigme aura lieu dans l’économie mondiale. D’ici une dizaine d’années ? Les paris sont ouverts.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
10depic
Invité
10depic

Une révolution de jeunes adultes se rêvant d’être les 1% du nouveau monde en s’accaparant l'”or numérique” et la “defi” grâce à certains développeurs, c’est une utopie, le code n’est pas la loi et ne peut l’être tant q’il y a des humains. La crypto, mise à part Bitcoin, n’a rien prouvé à la société civile malgré les milliards injectés/blanchis ;). Le 5 septembre 2019, Cameron Winklevoss déclarait sur twitter “Lorsque les gens disent qu’ils croient en la crypto-monnaie, mais qu’ils ne sont pas sûrs de Bitcoin, c’est comme dire que vous croyez en Internet mais que vous n’êtes pas sûrs de TCP / IP et HTML.”
Un message crypté qui sait… Bitcoin, base-protocole sur nouveau web?, pendant que la majorité regarde ailleurs. L’histoire bégaye.

Legend
Invité
Legend

Sauf qu’au début de l’Internet, “les gens” ne croyaient pas en l’Internet et la majorité regardait encore le minitel. Et le blanchiment n’a pas attendu la crypto (Darknet, etc.). CQFD.

DENIEL
Invité
DENIEL

Les septiques sont septiques … rien de nouveau… mais l’hiStoire n’a jamais avancé avec des septiques mais avec des enthousiastes et des chercheurs des battant des fous furieux … l’histOire a elle retenue les gens qui n’y croyaient pas ?
Bitcoin va changer bien des choses et dans le positif … convaincu