L’indécrottable Nouriel Roubini atomise (encore) la « catastrophe » Bitcoin : « Zéro, il s’effondrera à zéro »

C’était trop beau pour durer Le catastrophiste Nouriel Roubini, surnommé « Dr. Doom », n’aura pas été tendre très longtemps avec notre pauvre Bitcoin (BTC). Entre les insultes envers les investisseurs particuliers de cryptos et la promesse infernale d’un BTC retournant à zéro, le pessimiste de Bitcoin est en grande forme.

Résumé : « Bitcoin, ce n’est rien du tout »

Nous avions eu une infime lueur d’espoir pour Nouriel Roubini début novembre, lorsque notre cher prédicteur d’Armageddon avait formulé ce qui ressemblait presque à un compliment envers Bitcoin. En effet, il était alors allé jusqu’à dire que le roi des cryptos serait « peut-être une réserve de valeur partielle ».

Mais la vraie vie ne se termine pas toujours aussi bien que les contes de Noël, comme le Grinch. Ainsi, en fin de semaine dernière, au lieu des traditionnels messages chaleureux de Thanksgiving, Nouriel Roubini s’est remis à critiquer ouvertement la cryptosphère.

Le Dr. Doom, visiblement monomaniaque de Bitcoin, a publié pas moins de 12 tweets à la suite pour en exprimer sa haine farouche, dont notamment celui-ci :

« Le bitcoin n’est pas un actif, car il n’a AUCUNE valeur intrinsèque. Les actifs fournissent, soit un revenu, soit des gains en capital, soit une utilité ou une utilisation réelle d’une certaine sorte. Les actions, les obligations, les biens immobiliers et les autres actifs fournissent à la fois des revenus (dividendes, intérêts, loyers) et des plus-values (…). »

En termes de génération d’intérêt, on voit que Nouriel Roubini ne s’est vraiment pas du tout intéressé aux taux de rendement très intéressants que propose désormais la finance décentralisée (DeFi).

Les crypto-investisseurs particuliers, des « idiots manipulés »

Manifestement, c’est la petite baisse du cours de Bitcoin (somme toute, une correction bien normale après une telle montée) de fin de semaine dernière qui a réveillé les flammes infernales de Nouriel Roubini.

« Aujourd’hui (26 novembre), alors que le BTC s’est rapproché de son plus haut historique (ATH), le prix s’est effondré de 13 %, suite à la même bande d’idiots d’investisseurs particuliers qui, après avoir FOMO, ont été trompés par les manipulations des baleines (les gros investisseurs). (…) Alors, à l’occasion de Thanksgiving, ne soyez pas un imbécile/dindon de la farce qui se fait duper par des baleines manipulatrices (…). Restez loin de ce cloaque de milliers de shitcoins sans valeur ! »

Quand on vous disait que le Dr. Doom était en grande forme… Mais ne nous moquons pas trop ! Le pauvre doit déjà manger son chapeau puisqu’à l’heure d’écrire ces lignes, le cours de Bitcoin se rapproche à nouveau des 20 000 dollars ce 30 novembre (à 19 494 dollars le BTC pour être plus précis, à l’heure de publier cet article).

Nouriel Roubini semble en effet ne pas du tout avoir pris en compte (ou avoir totalement négligé) l’arrivée massive d’investisseurs institutionnels dans le crypto-game (PayPal, MicroStrategy, les clients de Grayscale, pour ne citer qu’eux). Même si d’ici la fin de l’éternité, Bitcoin reviendra peut-être à la poussière, ce ne sera donc pas pour aujourd’hui… et probablement pas pour demain non plus !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour