La “New York Preschool” refuse les cartes bancaires mais accepte Bitcoin !

Trading du CoinTrading du Coin

Bitcoin est un produit spéculatif, il n’est pas du tout utilisé dans l’économie réelle. Ce point de vue est partagé par de nombreuses personnes, dont nous, même si la remarque mériterait moultes pondérations. Une de ces pondérations serait la nécessite de laisser du temps à Bitcoin, le temps des financiers n’étant pas celui des communs. Et plus le temps passe, plus Bitcoin se propage, comme le montre cet exemple d’une école qui aujourd’hui accepte le paiement en bitcoin.

L’initiative Bitcoin vient des parents

La New York Preschool est une école maternelle “Montessori” de New York. Celle-ci accepte désormais le Bitcoin comme moyen de paiement et permet aux jeunes parents de dépenser leur cher produit spéculatif pour payer les frais de scolarités de leurs enfants. Dans une interview donnée par Marco Ciocca – le président des écoles Montessori de Flatiron et SoHo – à Business Insider, il a expliqué qu’il avait reçu des demandes de quelques parents qui s’interrogeaient sur l’utilisation du bitcoin comme moyen de payer les frais de scolarité.

“Nous avions une poignée de parents qui ont demandé : “Hé, vous acceptez le bitcoin ? J’ai des bitcoins. Peut-on payer les frais de scolarité en bitcoins ?”” Marco Ciocca

Marco suivait le monde du Bitcoin depuis quelques années et connaissait les avantages de l’utilisation de Bitcoin, y compris la facilité de paiement, les frais peu élevés et la rapidité des transactions. Avec d’autres membres de l’administration, Ciocca a décidé d’ajouter Bitcoin comme option de paiement.

Bitcoin est là, les cartes de crédits ne sont plus !

L’école ne détient pas de bitcoins et utilise un processeur de paiement pour convertir les bitcoins reçus en fiat sur leurs comptes bancaires. Ils ne sont donc pas exposés à la volatilité des prix de Bitcoin. Bien que la banque leur impose des frais de 1 % pour le traitement des transactions, ces frais sont dérisoires par rapport aux frais facturés par les sociétés émettrices de cartes de crédit. Les cartes de crédit peuvent en plus être refusées, ce qui entraîne des frais supplémentaires. Par conséquent, l’école n’accepte pas les paiements par carte de crédit. En dehors de Bitcoin, l’école accepte les espèces, les chèques et les virements bancaires.

“Oui, il y a des frais de transaction d’environ 1% ce qui est inférieur au 2%, 3%, 4% de frais qu’on a parfois avec les cartes de crédit. Beaucoup d’entre eux sont en plus refusés, puis il y a de nouveaux des frais de scolarité et il faut ensuite les repayer, ce qui a été une sorte de casse-tête pour les écoles.” Marco Ciocca

Petit à petit, Bitcoin fait son nid

De nombreuses entreprises ont récemment fait parler d’elles en ajoutant Bitcoin comme option de paiement, mais ont trouvé peu de clients disposés à payer avec la monnaie cryptographique. Dans cette école, seule une poignée de parents ont payé les frais de scolarité en utilisant des bitcoins. Plusieurs de ces parents ont un métier lié à l’espace Blockchain, ils étaient donc plus ouverts à l’idée de faire des paiements en utilisant des bitcoins.

Bitcoin poursuit ainsi sa marche. Petit à petit, il atteint sa première fonction, celle d’être un intermédiaire d’échange permettant à chacun des communs de s’échanger de la valeur, sans avoir à montrer patte blanche à une tierce autorité.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : CoinTelegraph

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

PARTAGER
Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici