Même la SEC se déclare bullish sur les NFT !

Des cryptos pleines de promesses ? – Avec le récent départ du pro-crypto Elad Roisman de la Securities and Exchange Commission (SEC), cet organisme de régulation américain ne compte désormais plus que la commissionnaire Hester Peirce comme alliée déclarée du secteur des cryptomonnaies. Cette dernière se montre toutefois toujours aussi optimiste pour les cryptos, tout particulièrement s’agissant de l’avenir des tokens non fongibles (NFT).

Malgré les premiers ETF Bitcoin, une régulation qui traîne toujours la patte

Aux États-Unis, la commissionnaire Hester Peirce a longtemps été la seule au sein de la SEC à soutenir l’approbation d’un fonds négocié en bourse (ETF) basé sur Bitcoin (BTC), avant que le « miracle » tant attendu ne se produise enfin en octobre 2021.

Dans une récente interview donnée à CoinDesk, Hester Peirce a une fois de plus critiqué la lenteur de la mise en place d’une régulation adaptée à Bitcoin et aux cryptomonnaies :

« Nous avons la possibilité de nous asseoir et de travailler ensemble avec les [acteurs du secteur crypto], dont beaucoup ont été très ouverts quant à leur volonté de venir travailler avec nous et d’élaborer une régulation (…) [mais] jusqu’à présent, nous avons vraiment fourni très peu de progrès concrets en matière de réglementation (…) J’espère simplement que nous nous mettrons au travail pour construire quelque chose qui ait du sens en termes de clarté réglementaire. »

Hester Peirce

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance <<

Une reconnaissance des NFT par la SEC ?

Les tokens non fongibles commencent à peine à montrer leurs nombreux cas d’utilisation. Art numérique, domaine sportif, jeux vidéo,… Certaines applications pourraient aller même bien au-delà de la collection, et s’appliquer alors au domaine financier.

La commissionnaire Peirce explique ainsi que certaines formes de NFT pourraient être considérées comme des actifs réglementés et surveillés – par les services de la Securities and Exchange Commission :

« Étant donné l’ampleur du secteur des NFT, certains éléments pourraient relever de notre compétence (…) Les gens doivent réfléchir dans quels cas les NFT pourraient se heurter au régime de réglementation des valeurs mobilières (securities). (…) Je pense que c’est un domaine dans lequel les gens doivent effectivement être prudents (…) Je pense que nous verrons au cours de l’année 2022 une augmentation croissante des sous-catégories de NFT, car ce sont des actifs de valeur. »

Hester Peirce

Une valeur pour les NFT qui serait à la fois reconnue par la SEC, et protégée par ses lois sur les valeurs mobilières, au moins pour certains d’entre eux ? Du côté du Sénat américain, le désir d’encadrer correctement les cryptomonnaies se fait également ressentir, par la voix de la sénatrice Cynthia Lummis qui souhaite présenter un projet de loi pour que le secteur des crypto-actifs ait enfin son organisme de régulation, dédié et spécifique.

Que vous soyez amateur de DeFi, de Bitcoin ou d’une des cryptomonnaies qui peuplent le marché, il est indispensable que vous disposiez d’un compte sur Binance, l’acteur majeur de l’écosystème du trading (lien affilié)

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour