Bitcoin anarchisme

Le PDG de Shapeshift contre Peter Schiff dans un débat sur le bitcoin

Trading du CoinTrading du Coin

Le Soho Forum a organisé un débat sur le thème : « Le bitcoin ou une autre cryptomonnaie similaire finira par remplacer les monnaies fiduciaires comme moyen d’échange » entre le PDG de la plateforme d’échange Shapeshift, Erik Voorhees, et Peter Schiff, PDG de Euro Pacific Capital, sceptique par rapport aux cryptomonnaies. Suite au débat, Voorhees a été élu gagnant par le vote du public.

Voorhees, pionnier des cryptomonnaies, a défendu l’idée que celles-ci pourraient renverser l’hégémonie des monnaies fiat. Schiff, conservateur bien connu des médias économiques, s’est notamment fait connaître pendant la crise de 2008, car il avait prédit la bulle immobilière et le crash qui s’ensuivit. Il a défendu l’idée que les cryptomonnaies ne sont autre chose qu’une bulle spéculative.

Voorhees a soutenu quatre points principaux : pourquoi le bitcoin est-il un bon moyen d’échange, pourquoi les fiats ne le sont pas, pourquoi l’or est insuffisant, et enfin pourquoi le bitcoin va l’emporter. Il a avancé que le bitcoin est rare, sa divisibilité est quasi infinie et il est durable. Voorhees tenait à démontrer les nombreux avantages du bitcoin par rapport au métal ancien, notamment les problèmes de contrefaçon ( le bitcoin ne peut pas être rempli de tungstène, par exemple).

Shapeshift-logo

Schiff a quant à lui affirmé que même si les cryptomonnaies avaient un aspect intéressant de par leur technologie et un potentiel en tant que moyen d’échange, elles sont en train de prendre une position financière purement spéculative ce qui nuit totalement à leur intérêt, leur valeur ayant chuté de plus de 60 % depuis la fin de l’année. De plus, selon lui, ce n’est pas non plus une valeur refuge.

Il a reconnu que le « système fiat que nous avons maintenant ne fonctionnera pas, mais que remplacer les monnaies fiduciaires par une cryptomonnaie n’est pas non plus une amélioration ». Schiff a annoncé que l’or était une référence fiable, le simple fait que l’or existe depuis des siècles étant une preuve suffisante selon lui. En fin de compte, les hommes se sont mis d’accord : les gouvernements peuvent interdire le bitcoin, et le bitcoin pourrait très bien ne pas être la future cryptomonnaie utilisée par tout le monde.

Avant le débat, Voorhees et Schiff avaient tous les deux 40 % d’approbation du public, mais à la fin de celui-ci, Voorhees avait 55 % d’approbation tandis que le soutien de Schiff a chuté à 31 %.

Sources : Bitcoin.com || Images from Shutterstock

PARTAGER
Rémi M.
Passionné de cryptomonnaies depuis 2015, je suis très enthousiaste de pouvoir participer à cette nouvelle révolution technologique. Je suis persuadé que les cryptomonnaies se démocratiseront au fur et à mesure du temps, et je suis également impatient de voir comment elles évolueront et seront utilisées par un plus large public dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici