HebdoCrypto

Hebdo Crypto #9 – Que s’est-il passé cette semaine dans le monde des cryptomonnaies ?

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

L’actualité concernant les cryptomonnaies et les protocoles blockchains est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier, chaque dimanche nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto, afin de récapituler les informations importantes et vous tenir informés de l’état du monde des cryptomonnaies.

L’immanquable du coin

Portrait de Machiavel par Santi di Tito

Dans l’immanquable du coin de cette semaine, une analyse de la blockchain à travers le prisme de la philosophie politique réalisé par Janin. Pour ce premier article, notre auteur se pose la question suivante : quel rapport pourrait-il y avoir entre Le Prince, un ouvrage du XVIe siècle écrit par Machiavel, et la blockchain, une technologie du XXIe siècle ?

Zoom sur l’article

Quel est l’objectif de cette étude ?

« Avant de savoir si la blockchain peut révolutionner la politique, il est donc nécessaire de savoir quels sont les fondements de la politique moderne. Dès lors, il nous faut revenir à Machiavel, qui pose en 1532 les fondements de la politique moderne dans Le Prince. »

Qui est Machiavel ?

« Véritable chantre de la rationalité politique, Machiavel postule que la politique n’est pas nécessairement morale. Lui qui a passé près de 15 ans dans « le métier de l’État » le constate clairement ; il est difficile d’être à la fois un bon politicien et une bonne personne. »

Quel est le contexte de l’œuvre mise en parallèle ?

« Au XVIe siècle, l’influence de l’église catholique est énorme. Nombreux sont les contemporains de Machiavel qui expliquent que les princes doivent être tolérants, miséricordieux, généreux et pacifistes. Or, pour Machiavel, la survie en politique entre parfois en contradiction avec ces qualités. »

Quel rapport entre une œuvre du 16e siècle et la blockchain ?

« En théorie, celle-ci peut donc résoudre le problème de la confiance soulevé dans Le Prince. Ce problème, aujourd’hui incarné par nos représentants, pourrait être tout simplement supprimé. Il serait possible de mettre en place un système sur blockchain de façon à ce que le citoyen ait toujours le pouvoir. »

Le focus du coin

Au cours de cette semaine, la Corée du Sud a été sujette à de nombreuses actualités liées au monde des cryptos et comme souvent ces dernières ont principalement concerné les plateformes d’échange.

Suite aux hacks à répétition des différentes plateformes – Coinrail, Bithumb, Youbit, etc. – la KBAKorean Blockchain Association – a annoncé que seuls 50 % des échanges coréens passaient les stress-tests de sécurité. Suite à cela, une requête a été soumise auprès de l’Assemblée Nationale coréenne pour modifier la loi sur les transactions financières électroniques ainsi que d’appliqué un contrôle gouvernemental sur le secteur des cryptomonnaies.

Après cela, le gouvernement a annoncé mettre fin aux avantages fiscaux des échanges qui ne profiteront plus des réductions d’impôt sur le revenu et sur les sociétés. Les législateurs préconisant de remplacer ces derniers par une imposition sur les gains en capitaux. Avec actuellement un taux d’imposition de 22 %, les échanges ne doivent pas être ravis d’apprendre que celui-ci risque d’augmenter dans les mois à venir.

L’actualité en bref

▶ Coinbase introduit le retrait de cryptomonnaies en carte cadeau WeGift, permettant à ses utilisateurs de dépenser leurs crypto chez Nike, Décathlon ou encore Uber.

▶ La SEC rejette une seconde fois la proposition d’ETF des frères Winklevoss, cette dernière n’a rien à voir avec l’ETF Bitcoin proposé il y a peu.

▶ Le gouvernement catalan veut moderniser ses services publics avec la blockchain, en commençant par gérer l’identité numérique.

▶ Malgré les dires de John McAfee, il semblerait que le wallet Bitfi ne soit pas si inviolable que cela, selon l’internaute @cybergibbons.

▶ Les détenteurs de BNB ont à présent la possibilité de contracter des prêts en cryptomonnaies ainsi qu’en FIAT suite au partenariat entre Binance et Libra Credit.

▶ Après avoir fait l’annonce fin mai, Bittrex implémente les paires FIAT sur sa plateforme d’échange de cryptomonnaies permettant à ses utilisateurs de trader l’USD.

▶ Les cryptomonnaies bientôt acceptées dans plus de 600 salles de cinéma thaïlandaises, suite au partenariat entre Major Cineplex et RapidzPay.

▶ l’International Exchange va mettre en place l’infrastructure Bakkt : une solution mixte devant permettre d’acheter, vendre et dépenser des BTC.

▶ Quatrième épisode du podcast 21millions animé par Grégory Raymond avec comme invité Clément Téqui, coauteur de « Blockchain, vers de nouvelles chaînes de valeur »

Les métriques de la semaine

➤ 6 300 000 %, c’est la hausse du volume de trading de la plateforme d’échange BigONE en seulement 3 jours. Une hausse hautement suspicieuse d’après CERCrypto Exchange Ranks – qui accuse le site de manipulation des volumes.

➤ 213 000 $, c’est le prix que doit atteindre le Bitcoin pour remplacer la masse monétaire américaine d’après une étude de Union Bank of Switzerland.

➤ 3, c’est le nombre de procès d’extraditions qu’il aura fallu pour qu’Alexandre Vinnik soit extradé vers la Russie suite aux accusations du vol de 4 à 9 milliards de dollars en BTC via la plateforme BTC-e.

83 %, c’est la diminution de l’utilisation de solution de payement en Bitcoin suite au all time high de septembre 2017. Le chiffre passant de 411millions de dollar à 69millions en l’espace de 9mois. Ces chiffres ont été publiés par Chainalysis basé sur des solutions comme BitPay, Coinify ou GoCoin.

Évolution du montant en BTC traité par les principales solution de payement.

La question des internautes : quel impact pourraient avoir des ETFs sur le Bitcoin ?

Chaque semaine nous postons une annonce sur les réseaux sociaux (FacebookTwitterTelegram) afin que vous puissiez poser vos questions en rapport avec les cryptomonnaies. Une question sera sélectionnée et traitée chaque semaine dans l’Hebdo Crypto.

Merci pour ta question Olivier Weismann ! 😀

Le prix de la production d’un bitcoin a une fourchette très large à travers le monde. Ce dernier est grandement influencé par le prix de l’électricité, allant de 531 $ au Vénézuéla à 26 000 $ en Corée du Sud.

Le prix du bitcoin étant régi par l’offre et la demande, on peut effectivement penser que son prix unitaire ne peut potentiellement pas descendre en dessous de son prix de production, peu de personnes étant enclines à vendre leur production à perte.

Lors de l’épisode paru 10 avril dernier du podcast Unchained, Laura Shin recevait les CEO de Bitfury le géant des puces ASIC. Ces derniers ont avancé que leur production de bitcoins était profitable pour un prix unitaire au-dessus de 2 500 – 3 000 dollars. On peut donc imaginer que si un tel leader du secteur ne peut pas vendre des BTC en dessous de ce prix il est peu probable que quelqu’un d’autre soit enclin à le faire.

Pour ce qui est de la difficulté de mining, celle-ci a un lien avec le prix, mais il n’y a pas d’effet de causalité. Si le prix d’une crypto est bas, peu de gens vont vouloir miner cette monnaie donc la difficulté va baisser. Au contraire si le prix est haut, plus de gens vont vouloir miner cette monnaie et la difficulté de mining va augmenter.

Mining-du-Coin
N’hésitez pas à visiter notre boutique de matériel de mining !

Bonne semaine sur le Journal du Coin 😉

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

découvrez nos
solutions de minage

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar