Bitcoin, dangereux ? Le FMI appelle au contrôle des cryptos

Alerte au contrôle dans les cryptos ! – Le Fonds Monétaire International (FMI) a depuis longtemps adopté une démarche de dénigrement de Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies pour décourager leur adoption. Dernièrement, les sanctions prises contre la Russie ont fait frémir le FMI qui craint une adoption massive des cryptos pour les contourner.

Le FMI appelle à une réglementation internationale des cryptomonnaies

Dans un rapport sur la stabilité financière mondiale publié le 19 avril 2022, le FMI déclare que les risques pour cette stabilité ont augmenté en raison de la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Ainsi, le FMI aborde directement la question de l’utilisation potentielle des cryptos pour contourner les sanctions imposées à la Russie. De plus, il ajoute que cette utilisation si elle devient réalité, pourrait menacer la stabilité des systèmes financiers existants.

Rapport sur la stabilité financière mondiale publié par le FMI en avril 2022, dans lequel les cryptos et la DeFi sont évoquées.
Couverture du rapport du FMI sur la stabilité financière mondiale d’avril 2022 – Source : imf.org

À ce titre, selon le FMI, les cryptomonnaies pourraient être utilisées comme un moyen de contourner les contrôles d’identité dans les flux de capitaux, en effectuant des transactions anonymes depuis l’étranger. C’est pourquoi le FMI encourage les décideurs politiques mondiaux à élaborer des normes légales applicables aux cryptomonnaies pour répondre à ces préoccupations.

En outre, le FMI recommande aux pays de se concentrer sur la mise en œuvre des normes dégagées par le Groupe d’Action Financière (GAFI), comme notamment celle qui demande aux exchanges de communiquer les éléments d’identification de l’expéditeur et du destinataire dans une transaction crypto.

>> Exceptionnel ! Jusqu’à 200€ offerts à l’inscription pour bien commencer dans la crypto (lien affilié) <<

La DeFi également dans le viseur du FMI

Par ailleurs, le rapport du FMI s’intéresse à la finance décentralisée (DeFi) qu’il considère comme une nouvelle forme d’intermédiaire. Il enjoint ainsi les régulateurs mondiaux à travailler sur les questions juridiques posées par la DeFi et notamment celle de la réglementation d’une entité qui n’a pas de point d’ancrage centralisé.

« La réglementation devrait se concentrer sur les éléments de l’écosystème crypto qui permettent la DeFi, tels que les émetteurs de stablecoins et les exchanges centralisés. Les autorités devraient également encourager les plateformes de DeFi à s’équiper de système de gouvernance robuste (…). »

Extrait du rapport du FMI

En décembre dernier, le FMI avait encouragé les pays à dégager une politique « complète, cohérente et coordonnée » applicable aux cryptomonnaies.


Le FMI souhaite réglementer les cryptos à l’échelle de la planète.. Ça vous laisse assez de temps pour mettre en place votre propre stratégie d’investissement ! Pour vous y aider, une offre exceptionnelle vous attend : jusqu’à 200€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme SwissBorg (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€)

Margot Marin

Avocate en devenir, j'ai mis un pied dans le monde des crypto grâce à la passion dévorante de mon partenaire de vie. Je me suis finalement pris moi-même de passion pour ce domaine, et plus particulièrement les interactions entre la blockchain et le droit.

Recevez un condensé d'information chaque jour