L’arbitrage sur Bitcoin génère de gros profits « sans risques » (étude)

L’arbitrage de prix est une activité possible sur tous les marchés financiers, qui consiste à profiter d’un écart de cotation d’un actif entre deux bourses. Le marché des cryptos, et en particulier celui de Bitcoin (BTC), semble particulièrement favorable à l’arbitrage, selon une récente étude.

Des millions d’opportunités d’arbitrage sur Bitcoin

Le 27 avril, le Financial Analysts Journal (FAJ) a publié une recherche très détaillée sur les activités d’arbitrage au sein du marché de Bitcoin. Proposée par Sinan Krückeberg et Peter Scholz, cette étude retrace l’évolution des écarts (ou « spread« ) dans la cotation du BTC sur les différentes plateformes d’échange.

L’arbitrage consiste à exploiter ces écarts. Ici, par le fait d’acheter des bitcoins sous-cotés sur une crypto-bourse, pour les revendre en quasi-simultané sur une autre plateforme où les BTC sont surcotés.

Intitulée « Efficacité décentralisée ? Arbitrage sur les marchés des bitcoins », ce rapport montre que les traders de bitcoin ont des écarts d’arbitrage de plus en plus significatifs, et croissants en nombre, de 2013 à 2018.

Cette évolution est démontrée par les histogrammes par année ci-dessous. Les écarts « exploitables » – càd ici un spread de plus de 0,5 % qui persiste pendant au moins une minute – n’ont fait que progresser en nombre et rentabilité.

Arbitrage sur Bitcoin 2013 à 2018
Histogrammes par année des écarts exploitables sur Bitcoin (BTC) – Source : Financial Analysts Journal

Là où il n’y avait que 1 882 écarts exploitables en 2013, il y en avait déjà plusieurs dizaines de milliers en 2015.

Et sur les 15 mois allant de janvier 2017 à mars 2018, il existait plus de deux millions d’opportunités, avec un écart moyen supérieur à 4 %.

Un marché qui se compte en centaines de millions de dollars

Ces arbitrages auraient pu rapporter au minimum 377 millions de dollars aux traders sur l’année 2017, et au moins 384 millions de dollars pour le seul premier trimestre de 2018 !

Il faut dire qu’on était alors en plein dans des montagnes russes de cotation, suite à la bulle spéculative qui a vu Bitcoin frôler les 20 000 $. Une période idéale pour l’arbitrage.

Ces écarts d’arbitrage, importants et croissants, risquent inévitablement d’attirer des traders professionnels et autres institutionnels désireux de profiter de ces opportunités. A ce titre, il est d’ailleurs dommage que 2019, et ce début d’année 2020 mouvementé, ne soient pas inclus dans cette étude.

Dans ses conclusions, l’étude estime qu’il n’y a en quelque sorte « qu’à se baisser » pour récolter ces opportunités d’arbitrage. Cela ne demanderait que de la ressource humaine et un certain niveau de capital financier. Autrement dit, tout ce que les fonds d’investissement institutionnels possèdent !

Illustration : Wit Olszewski/Shutterstock.com

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

15 responses à “L’arbitrage sur Bitcoin génère de gros profits « sans risques » (étude)


youssef
le souci c'est d'envoyer les btc et rapidement entre Exchange parfois ca prend des heures et du coup les fonds arrivent trop tard sur l'autre exchange
Répondre · Il y a 2 ans

Bebert
non c'est d avoir du btc sur les 2 plateformes ! et de faire un va et vient entre achat et vente !
Répondre · Il y a 2 ans

amin
c'est bien comme article mais ou peut on faire ce fameux arbitrage et ramasser l'argent
Répondre · Il y a 2 ans

Lo
Tu ramasses l'argent que si tu décides d'investir. Plusieurs plateforme le propose dont celle-ci. https://bit.ly/MindCapitalFreeAccount Première plateforme crypto-fiat au monde. Basé sur l'arbitrage. Stable précis, sécurisé.
Répondre · Il y a 2 ans

Demo2004
Il suffirait d avoir un stock tampon sur plusieurs plateformes et la c est instantané.
Répondre · Il y a 2 ans

Paul Dacremont
Bonjour, J'ai investi et je m'intéresse au Bitcoin et à la blockchaine. J'ai quelques interrogations quant à ce sujet et plus particulièrement à leur fonctionnement. Quelqu'un a t-il une très bonne connaissance sur le sujet et serait disposé à répondre à mes questions? Merci d'avance. Excellente journée. Paul D.
Répondre · Il y a 2 ans

lucas
Bonjour oui
Répondre · Il y a 2 ans

npaugam
Il faut ajouter les fee de transfert de certaines plateformes qui est très élevées. Pour que ça fonctione il faut passer par les apis et centraliser les fonds sur un wallet tier. Ça fonctionne assez bien sûr les alt.
Répondre · Il y a 2 ans

Abdelahh
Bien sur Youcef, tu as completement raison. A croire que le journaliste connait meme pas la base de la base, ca en dir long
Répondre · Il y a 2 ans

Crypto
Avec l'application Swissborg ça marche super bien et très rapidement.
Répondre · Il y a 2 ans

Patrick de Nice
Il y a à ce propos pas mal de scams qui cherchent à attirer le chaland en les faisant s'inscrire ( pour un des scams) sur Binance et Oqex car effectivement il y a un écart récurrent de 350 à 550$ ! Le souci, c'est que cette plateforme Oqex n'existe pas ? Ou ne sert pas à ça ? Quelqu'un peut-il en dire 2 mots ? Seule Binance est légale. Par avance Merci Patrick de Nice
Répondre · Il y a 2 ans

JDaniel Pay
A mon avis , il serait plus profitable et plus crédible à l'ensemble de la cryptosphère que la totalité des exchanges se mettent en accord sur un et unique prix pour le bitcoin. Car ce genre de différence ou d'écart ne profite pas au devenir du mentor des Cryptos . Le spot pour le Gold est clair pour tous les investisseurs, si le Bitcoin veut se rapprocher de ce dernier. Il devra grandir encore un peu pour rassurer, afin de devenir une source d'adhésion globale. Jdaniel Pay La REUNION
Répondre · Il y a 2 ans

Christophe Cretaz
Bonjour Patrick Champion, Super article comme d'habitude. Je suis convaincu, je cours m'inscrire sur Mind.capital. Christophe Moutier Suisse
Répondre · Il y a 2 ans

Azerty
Plus il y aura de gens qui chercheront a exploiter cet écart plus cet écart diminuera mécaniquement.
Répondre · Il y a 1 an

azerty
Les boîtes d'arbitrage vont augmenter la demande et le prix là où le cours est plus faible et augmenter l'offre et faire baisser le cours là où il est le plus élevé. Ils vont équilibrer les cours entre les plateformes bénévolement. Si les institutionels s'y mettent le rendement va rapidement chuter et ne sera plus intéressant pour les particuliers.
Répondre · Il y a 1 an

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour